Un film sur quoi ?

Un film sur quoi ?

Publié par Milan Otal et Tom Mattei

Journal du projet

Nous n’avons pas encore emménagé à Ocana, et vivons à Ajaccio depuis notre arrivée sur l’île. Pour notre premier jour d’atelier, à la sortie de la ville, les routes sont bloquées sur des dizaines de kilomètres.

Dans la voiture, Corsica radio,la plus corse des radios. Des chants essentiellement corses. Notre recherche concerne justement la musique. Entre autres, corse. Nous rencontrons des chanteurs, plus ou moins jeunes. C’est notre moyen d’entrer dans l’histoire politique corse, où le renouveau musical du chant dans les années 70’ a été un véritable outil de communication et de résistance pour les mouvements nationalistes. Jusqu’à être frappé d’interdiction par l’Etat français durant plusieurs décennies. Aujourd’hui, à l’heure du tout numérique, le chant n’a pas la même spontanéité, la même évidence qu’il avait encore dans les années 70’. Mais les jeunes chantent. Dans les bars, les fêtes, entre eux. Et ça chante bien !

Encore bloqués dans les bouchons. Autrement, la plus importante partie de notre recherche, le volet création, se déroulera en Sardaigne, durant la Semaine sainte, temps de l’apparition de la mystérieuse Quintina, la 5evoix. Mais cela fera l’objet d’un prochain post. Déjà immobilisés depuis une bonne heure, nous nous arrêtons dans un troquet de bord de route. On comprend que tout ça est lié à l’hommage de Macron au préfet Erignac, assassiné vingt ans plus tôt.