L'affiche d'invitation à la restitution de notre résidence

Rendre compte des matières vives

Publié par Chloé Mariey & Mélanie Metier

Journal du projet

Semaine du 13 juin

Expliciter un processus


Est venue l'heure de rendre compte du travail accompli, rassembler, synthétiser, transmettre et donner à voir. En accord avec l'équipe pédagogique, nous souhaitons avant tout réaliser cette restitution pour les élèves, ceux qui ont participé à la résidence mais aussi tous ceux du collège et de l'école élémentaire, afin qu'ils puissent découvrir l'ensemble de leurs travaux. La restitution est aussi le moment de communication et partage de notre démarche et de nos recherches auprès du reste de l'équipe enseignante, aux parents des élèves, aux acteurs culturels de la région et aux habitants curieux de Beaurevoir. Plutôt que de produire des éléments graphiques, nous reprenons nos réflexions quant au protocole réalisé au cours cette résidence. Nous souhaitons présenter un processus, des explorations plutôt qu'un aboutissement artistique.

Impliquer les visiteurs dans le processus de restitution


Nous réalisons notre restitution dans une ancienne salle consacrée à des cours de broderie, dans laquelle siégeait un immense métier à tisser. Entièrement vitrée, la salle est longue et vaste. De loin, le visiteur découvre une forêt de boîtes en carton suspendues à 1m50 du sol au centre de l'espace. En s'approchant, il peut prendre connaissance du protocole, affiché en grand mais aussi reproduit en A4. Il découvre, lit et peut emporter avec lui ce petit guide pour la « représentation sensible d'un lieu ». A la manière d'un scientifique, il pourra à son tour s'amuser à suivre méticuleusement les étapes d'étude nécessaires à la compréhension d'un lieu. Des espaces vides permettent de circuler entre les boîtes et en se penchant, découvrir les univers de chaque élève. De part et d'autre, accrochées aux vitrages, de grandes affiches rassemblent les plans, les collages et les photographies réalisées avec les enfants, mais aussi ceux que nous avons réalisé à la tour de Beaurevoir. Pour introduire notre propos, après une brève présentation du protocole et du déroulé de notre résidence, nous proposons aux visiteurs de s'emparer d'une légende pour la poser au pied de la boîte correspondante : pris au jeu, chaque visiteur peut découvrir l'ensemble des travaux. Nous laissons tranquillement les curieux chercher, s'approprier l'ensemble, s'impliquer d'eux-même en posant les éléments qui complètent l'exposition.

La forêt de boîtes suspendues avant l'ouverture de la salle
La forêt de boîtes suspendues avant l'ouverture de la salle
Les légendes placées petit à petit au sol par les visiteurs
Les légendes placées petit à petit au sol par les visiteurs