Mélanie tamponne et signe les cartes de chaque élève

Les cartes sauvages

Publié par Chloé Mariey & Mélanie Metier

Journal du projet

Semaine du 20 février

Réinterpréter nos productions

A partir de nos productions, maquettes et dessins réalisés de mémoire, nous réalisons une série de photographies. Ce nouvel exercice est l'occasion de sélectionner, de trier, d'organiser mais aussi de détourner nos premiers ressentis. A l'aide de papiers miroir et de filtres, en photographiant sous différentes lumières et différents angles, nous éditons une première série d'images. Imprimées sur du papier épais, en format polaroids, nous avons envoyé chacune de ces cartes aux enfants.

Eveiller l'imaginaire des enfants

Chaque carte étant différentes, elles constituent cependant un ensemble, marquées au dos par le logo de notre atelier, un oiseau en origami tamponné à la main, suivi de l'inscription "l'atelier sauvage, architecture & paysage". Nous avons ainsi envoyé chacune des 64 cartes nominatives à la classe de Mr Blériot (CE2/CM1), de Mr Lombard (CM2) et de Mr Routier(6e2). Les colis étaient accompagnés d'une consigne simple : laisser planer le doute sur la provenance de ces cartes, laisser les formes et les couleurs éveiller l'imaginaire des enfants. Aucune consigne n'est donnée, les enfants s'en remettent à leur propre perception, avec leur sensibilité.

La série des cartes sauvages présentée lors de la restitution finale
La série des cartes sauvages présentée lors de la restitution finale