Les impressions des pages intérieures avant découpe

Relier les générations

Publié par Julie Escoriza

Journal du projet
Arts plastiques Livre Illustration

La fin du projet approche, et les vacances aussi ! Pour ces derniers jours, nous nous installons tous dans la salle de classe. Au programme, la finition des livres et les derniers préparatifs pour l'exposition.

Et surtout, nous avons rendez-vous avec trois grands-mère du club du troisième âge de Réauville ! En effet, Sandrine a eu la bonne idée de leur proposer de nous aider pour la reliure des livres. J'adore l'idée de faire collaborer les générations, et les enfants qui les connaissent bien sont ravis. Elles ne peuvent pas venir pendant les temps scolaire, car il faut éviter les contacts, mais nous nous arrangeons pour que les enfants les croisent de loin en repartant de l'école, après leur avoir préparé un petit goûter, tout de même.

Installées dans la salle de classe, nous nous lançons donc dans la reliure des livres, rejoints ensuite par Sandrine et Sabine... il y a comme un air d'atelier clandestin, ce qui nous amuse beaucoup.

Le lendemain matin, les enfants découvrent enfin les 34 exemplaires de leurs livres terminés ! Quel plaisir de voir l'aboutissement de tout ce travail.

Avec Sandrine, nous proposons ensuite aux enfants de réaliser par petits groupes des cartels explicatifs pour chaque étape de la création du livre. Comme le disent très justement les enfants : « Dans l'exposition, il faut que les gens qui ne connaissent pas notre travail comprennent aussi bien que ceux qui le connaissent. ».

La préparation de ces petits panneaux informatifs est un moment très intéressant et très touchant pour moi. Je passe parmi les groupes pour écouter les différentes conversations. À plusieurs, ils cherchent à se rappeler tous les détails. Et à travers leurs mots, je me rends compte de la façon dont ils ont vécu le projet, de ce qui les a marqué, de ce qu'ils en retiennent. Je suis vraiment fière d'eux en les voyant expliquer tout ce processus de création. Et puis je m'amuse beaucoup de voir leur façon de synthétiser les choses : parfois, des petits détails que j'avais presque oublié sont à leurs yeux très marquants et se doivent d'être absolument expliqués dans l'exposition.

La journée d'école terminée, Sandrine et moi partons à la salle des fêtes pour commencer à installer l'exposition...

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.