Cour de récréation

Histoires de récréation 2 - Le prénom

Publié par Christèle Ortu

Littérature Musique Théâtre (Possible En Allemand, Bilingue Allemand-Francais)

Juin 2019

Suite des aventures de récréation!

Lors de la récréation de cet après-midi, un garçon de CP est assis dans l’herbe devant nous et se raconte des histoires. Ce n’est pas la première fois que je l’aperçois, seul dans la cour, en se racontant des histoires.

 

La professeure remplaçante s’adresse à lui.

-Dis donc, tu es un garçon bavard ! Comment tu t’appelles ? 

Il prend un temps pour réfléchir.

- On m’appelle Pierre*… mais je préfère Evelyne.

Quelques instants de silence passent. Il réfléchit.

- Je l’ai déjà dit à Papa, mais il continue à m’appeler Pierre.

 

Cette réflexion un peu innocente, mais tout à fait juste et touchante de ce petit garçon m’a accompagnée toute la journée.

Qu’est-ce qu’un prénom ? Lors des premières séances, nous nous étions questionnés sur l’identité. Nos réflexions avaient alors montré que chacun d’entre nous y répondait d’une façon différente, selon sa provenance et ses origines, le territoire qu’il habite ou a habité, sa situation familiale et son lien à la/sa famille, son statut social, sa culture, etc. Tous ces éléments, dont les enfants ne sont évidemment pas responsables, se mélangeaient à une émotion très intime et personnelle de chacun. Nous avions commencé les réflexions sur l’identité en se présentant, par nos prénoms. « Je suis… », « Je m’appelle… ».

Lorsqu’on lui a posé la question « comment tu t’appelles », le paradoxe de ce garçon était donc tout simplement qu’il n’avait pas, lui-même, choisi son prénom, donc une partie de son identité. Le prénom désigne une personne et lui appartient toute sa vie, sans qu’elle puisse le choisir. Ni même le genre que le prénom va définir. Il a été choisi sciemment par ses parents. Un prénom qui, visiblement à ce moment-là de sa vie, ne lui convenait pas, à ce petit Pierre.

 

*le prénom a été changé

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.