Communauté de Saint-Romain en train de visiter et découvrir l’exposition.

Exposition de restitution

Publié par Mário Vinícius Ribeiro Goncalves

Compte rendu de l’exposition de restitution de cette résidence.

I

Après toutes les séances de transmission auprès des élèves et tout le travail parallèle de création que j’ai réalisé à partir de leurs travaux, le moment de présenter cette démarche à la communauté de Saint-Romain est arrivé. L’exposition de restitution de cette résidence –  nommée « L’art en toutes lettres » suite à une votation réalisée avec les élèves et leur institutrice – a eu lieu le 15 juin 2017 à la Salle Polyvalente de Saint-Romain. C’était un beau moment d’échange entre moi-même, les enfants, leurs familles, amis et plusieurs autres référents : des agents de l’Académie de Poitiers jusqu’au maire de Saint-Romain.

II

L’exposition a été divisée en deux grandes axes : d’un côté, la juxtaposition des dessin manuels, plus dirigés, réalisés par les élèves, avec les posters où chaque police de caractères a été mise en situation ; du côté immédiatement opposée, une sélection de deux travaux précédents de recherche et découverte réalisés par chaque élève. L’intention a été de permettre au visiteur de suivre le parcours créatif de son stade embryonnaire jusqu’à son aboutissement. Ce parti pris expographique a également permis de mettre en évidence la richesse et diversité des expérimentations des élèves au-delà de leurs dessins plus définitifs, une fois que ceux-ci, naturellement, ne contenaient pas toutes les techniques explorées au cours de la résidence.

À titre complémentaire, un ordinateur était branché à un projecteur pour que les visiteurs puissent tester à la volée les polices de caractères créées. Finalement, à côté du livre d’or de l’exposition se trouvait l’éventail d’outils d’écriture et dessin de lettres utilisés au cours de la résidence, pour que les visiteurs puissent eux aussi les découvrir en signant leur nom ou en écrivant un message.

L’exposition, suivant la même conception expographique que j’ai réalisé, a été réinstallée au Collège Romain Rolland de Charroux le 22 juin 2017, pour que les collégiens concernés et les élèves des autres écoles primaires accueillis au collège puissent la voir.

Visiteuse en train de tester à la volée les polices de caractères, à partir de l’ordinateur branché à un projecteur.
Visiteuse en train de tester à la volée les polices de caractères, à partir de l’ordinateur branché à un projecteur.

III

Je tiens à remercier d’abord tous les élèves avec qui j’ai mené ce projet de résidence et sans lesquels celui-ci n’aurait pas pu devenir une réalité. Comme j’ai déjà mentionné au cours de ce journal, leur ouverture artistique et créative est étonnante, et leur participation active dans cette démarche m’a fait remettre en question plusieurs de mes certitudes, un processus dont le résultat a toujours été constructif et enrichissant.

Je remercie également toute l’équipe de référents au sein des Ateliers Médicis, de la DRAC Nouvelle Aquitaine et de l’Académie de Poitiers. Finalement, un merci très spécial à Mme. Nadège Tujague, directrice et institutrice à l’École Primaire Publique de Saint-Romain, et à Mme. Estelle Kieffer, la professeure d’art plastique du Collège Romain Rolland de Charroux. Leur aide, conseils et soutien ont été des plus précieux.

Actuellement, j’étudie la meilleure façon de rendre toutes ces polices de caractère téléchargeables gratuitement de la part du grand publique. Ce sera fait soit dans cet espace-ci, soit sur mon site personnel. Bientôt plus de nouvelles à ce sujet seront publiées.

Visiteuse en train de signer le livre d’or de l’exposition avec l’un des outils (la plume carrée, dans ce cas) utilisés au cours de la résidence.
Visiteuse en train de signer le livre d’or de l’exposition avec l’un des outils (la plume carrée, dans ce cas) utilisés au cours de la résidence.
Thème(s)
Inventer la langue

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.