Carnet de création III : un grand virage !

Carnet de création III : un grand virage !

Publié par Maxime Duhamel et Raphaël Foulon

Comme temps fort à mi-parcours, nous avons participé à une résidence dans les locaux du 9/9bis à Oignies, dans le Pas de Calais. Après une grande remise en question des choix pris dans le premiers temps de la résidence, nous avons décidé de rebrancher les vidéoprojecteurs et de faire des essais de projection illusioniste.

Sous les conseils valeureux de Luc et Olivier du Kolektif Alambik, nous avons mis en place une scénographie intégrant cordes accrochées au plafond et réflecteurs au sol. Cette première ébauche est amenée à évoluer en remplaçant certains éléments par des formes cylindriques fixées au sol et des sphères en suspension.

Maxime en train de jouer en immersion dans le prototype de la nouvelle scénographie

Les premiers résultats sont satisfaisants, et  nous avons une première ébauche de la nouvelle mouture du spectacle.
Visuellement, le terrain de jeu complètement nouveau par rapport à ce dont nous avons l’habitude. Exit la matrice de pixels : la topologie à la fois segmentée et fragmentée de l’espace de projection force à redéfinir un langage visuel. Pour le moment, les formes organiques nées de bruits de Perlin et autres outils mathématiques de modélisation du vivant produisent de bons résultats, à la fois en terme de contraste, de sentiment d’immersion et de réaction à la matière sonore.

Vue d'ensemble du premier filage

Côté musique, handpan et gong ont été intégrés à l’arsenal sonore. Ces instruments permettent à la fois de renforcer l’aspect performatif et d’amener une sensibilité nouvelle au contenu musical.

Enfin, nous avons étoffé le discours qui sert de fondement au spectacle et avons commencé à rédiger un scénario tourné autour des trois pôles homme/machine/nature. Nous réfléchissons aux procédés narratifs en vue de les traduire via de la poésie parlée, écrite ou simplement évoquée graphiquement.

Vue d'ensemble du premier filage

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.