structures

Cabanes - Grandeur Nature

Publié par Caroline Mas

Journal du projet
Différentes formes de cabanes.
Benoit classe les propositions en différents types de formes.

Ça y est ! Ils sont là : Benoit, architecte et ingénieur génie civil, et Jérôme, ingénieur génie civile et comédien !

Et avec eux, leurs bonnes idées : créer des maquettes de cabanes grandeur nature en tasseaux.

Après avoir analysé les propositions faites par les enfants, nous avons pu classer les cabanes dans 5 grandes catégories de formes : parallélépipède, dôme, cylindre, tipi et pentagone, que nous proposons de réduire à trois : parallélépipède, cône, dôme.

Nous pouvons donc ainsi réaliser trois maquettes en divisant la classe en trois groupes.

Nous montrons aux enfants, tasseaux en mains, les limites de notre outil : quatre tasseaux assemblés en carré (avec des pitons au bout et du fil de fer) et non contreventé ne reste pas dans sa forme initiale très longtemps ! En revanche, si on en assemble trois pour faire un triangle équilatéral, c’est solide.

Puis, nous nous lançons dans la réalisation de nos trois cabanes.

dôme cerceaux
On assemble les cerceaux entre eux.

Le dôme sera réalisé en assemblant des cerceaux entre eux en commençant par la base et en montant au fur et à mesure. 

Simple, rapide, efficace, et plutôt solide, la structure ne se déforme pas trop quand on la déplace !

Pour le groupe « cylindrique » nous nous lançons dans une forme cône avec une base hexagonale, un cerceaux en haut, le tout relié avec des tasseaux. Une façon de mélanger les formes 'cylindre' et 'tipi'. Malheureusement, la structure a tendance a se twister sur elle même, et nous n’arrivons pas à la fixer aisément à l’état haut. Nous finirons donc par accepter cette contrainte, et à ajouter des satellites à cette nouvelle forme créée.

Le cône cocotte ! (Nommé aussi "La poule", ou encore "La cabane sauvage")
Le cône cocotte !
Nommé aussi "La poule", ou encore "La cabane sauvage".

Pour le groupe parallélépipède, ce n’est pas chose aisée. Nous l’avons vu, il nous est difficile d’assembler rapidement des carrés, aussi nous avons des triangles pour faire un parallélépipède ! Le résultat fut bien différent de l’idée initiale, mais cette forme d’étoile est assez esthétique, modulable et relativement solide !

Enfin, nous recouvrons nos structures avec de vieux draps, et voilà nos cabanes en volume !

En fin d’après-midi, nous accueillons les maternelles qui viennent les visiter.

Les CM1-CM2 qui commençaient à s’éparpiller et à prendre possession des lieux, redeviennent alors aussitôt les grands, expliquant fièrement aux petits comment ils les ont construites !

Le lendemain, nous leur proposons un petit temps d’écoute au calme dans les cabanes. Une façon de tester les différents types de volumes, voir dans lequel ils se se sentent le mieux, où on entend bien ou pas etc.

Pour faire un petit test, nous leur demandons de se placer en silence devant la cabane qu’ils ont construite. Puis, toujours en silence, de se placer devant celle où ils se sentent le mieux. On s’en doutait un peu… seuls 3 enfants ont bougé ! Tous les autres préféraient la cabane qu’ils avaient construite !

Nous primes un temps pour lister les points positifs et négatifs de chacune d’entre elle, et que chacun puisse donner son avis.

Maintenant c’est au tour des « moyens » (CP-CE1-CE2) de venir nous voir. Les grands prennent le temps d’expliquer à nouveau et de leur faire visiter.

Puis, par curiosité, nous proposons aux « moyens » la même chose : se placer, en silence, devant la cabane où ils se sentent le mieux.

Et là, tout change, 95% d’entre eux sont devant la cabane "étoile", un devant celle que nous avons appelé la cocotte (anciennement cône), et deux devant le dôme.

Chacun explique ses choix puis, il est temps pour eux de repartir.

Suite à ce petit exercice et retour extérieur, nous sentons certains de nos élèves un peu attristés du peu de succès de leur cabane. Elles ont toutes des points positifs et des originalités, seulement les enfants se sont retrouvés nombreux dedans et nous avons expérimenté des problèmes de sur-fréquentation...!

Nous proposons un tour de parole pour lister toutes cabanes confondues les points positifs qu’il faudrait essayer de garder pour la construction de la cabane finale (confort : grandeur, espace, plusieurs entrées…) mais aussi les points négatifs qu’il faudra éviter (chaleur, promiscuité, bout de bois qui gène… ).

                        ----------------------------------------

Le soir, nous resterons avec Jérôme pour essayer de trouver un modèle hybride avec tout ce que nous avons énoncé et traversé durant ces trois premières semaine. Rassembler les idées pour créer un modèle sur lequel se baser pour établir les plans dans dix jours. Nous réussissons à aboutir à une sorte de cube assez spacieux avec un auvent à l’avancée.

Nous étions un peu inquiets pour trouver un compromis entre les propositions des enfants et nos contraintes de construction, nous voilà un peu réconfortés !

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.