Découpage et mise en scène

Découpage et mise en scène

Publié par Laure Bourdon Zarader

Journal du projet

Atelier découpage des 15 et 16 mai

Le tournage approche !

Pour la préparation du tournage, nous avons constitué six groupes (trois par classe) : chaque groupe réalisera son propre petit film. Les enfants ont tous choisi un poste : acteurs, cameraman, ingénieur du son, direction d’acteur et mise en scène, chacun y trouve son bonheur. Mais avant de répartir les fonctions, ils décident ensemble de la façon dont ils vont mettre le scénario en scène : c’est le découpage.

Pour cet atelier découpage, j’ai invité mon chef opérateur et ma scripte à venir encadrer les groupes. C’est aussi l’occasion de présenter leurs métiers, de répondre aux questions des enfants, et de leur enseigner quelques règles de base de la grammaire cinématographique. Les élèves les notent avec application dans leur cahier de cinéma, comme s’il s’agissait d’une leçon d’arithmétique, ce qui amuse beaucoup les intervenants.

Puis chaque groupe se plonge dans le découpage. C’est un exercice difficile, et assez abstrait, mais les élèves regorgent d’idées : ici, on fera un travelling avec une chaise roulante, là, un panoramique à l’épaule… Dans un autre groupe, on est séduits par les inserts : sur la sonnerie de l’école, sur la lettre de Noham… Les enfants commencent à maîtriser le langage cinématographique avec une facilité déconcertante.

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.