Danse garçon école

Trajectoires, directions, cohésion de groupe.

Publié par Antoine Arbeit

Journal du projet

Cette semaine, nous avons expliqué et travaillé ce qu'est le canon. Le lendemain, chaque groupe d'élèves s'est vu attribuer une partition d'espace et d'actions à effectuer, qui constituera une base de création pour le spectacle de fin de résidence.

Le canon, le décalage, l'unisson sont des moyens de multiplication du geste. Nous avons travaillé à danser en canon ; la difficulté étant de garder le temps du mouvement intact. Ensuite, par groupes, nous avons déchiffré de petites partitions créées pour l'occasion. Elles dessinent une trajectoire à parcourir et des actions à effectuer. Le soir même, le deuxième atelier Parents-Enfants s'est déroulé, autour du thème du geste quotidien et de sa transformation.

danse école

Photo d'un quatuor

Les groupes, après avoir déchiffré leur partitions, sont passés tour à tour. Cela a demandé aux enfants concentration et rigueur.

danse école enfants

Photo d'un autre quatuor

Un autre quatuor passe à son tour.

danse école

Un trio

Photo de l'élan d'un élève pendant le passage de son groupe. Le mouvement est maîtrisé et de qualité.

danse école

Les partitions

Exemple de deux des douze partitions qui ont été distribuées aux élèves. Après quelques minutes de déchiffrage, le temps a été à la compréhension, à la négociation, et au souvenir des qualités de chaque action. A terme, une chorégraphie sera élaborée avec ces partitions.

Les Ateliers Médicis sont fermés du 31 juillet au 22 août.