Percussion

La percussion a un rôle très important dans le spectacle.

C’est par les sons des petits instruments que les esprits s’expriment dans la forêt. Dès lors qu’ils arrivent dans la forêt où la jeune mariée habite, ils n’ont pas de voix, ils jouent donc avec les feuilles des arbres, les branches, le vent, les sifflements et les objets qu’ils trouvent près d’une maison bien solitaire.

Ces sons peu à peu prennent de l’ampleur, ils envahissent les pensées de la jeune femme, ils l’accompagnent même quand elle prie et elle chante avec eux. Les percussions deviennent cymbalistes, puis clochettes qui ont une propre mélodie, un air qu’elle connais, c’est une manière parfaite de communiquer et se chercher constamment.

Les enfants ont A-DO-RÉ le travail avec les percussions. Ils ont découvert celles rangées aux fond du placard de l’école et ont joué sur d’autres que les percussionnistes de l’équipe ont apporté. A la récré, nous les entendions monter des batteries avec tout ce qu’ils trouvaient et jouer pendant tout leur temps de pause, parfois ils s’accompagnent en chantant les danses du Livre Vermeil de Montserrat… quel beau souvenir…