Photo © Colas Photographie

Février, écouter et pédaler.

Publié par Rémi Fox

Journal du projet
Arts numériques Musique Improvisation musicale, Composition musicale, Séances d’enregistrement, Nouvelles technologies musicales.

Lundi 15 février, écouter

C’est notre troisième rencontre avec les élèves. Nous nous étions vus il y a maintenant un mois pour nous présenter. Aujourd’hui nous allons rentrer dans le vif du sujet. Première phase : écouter. L’image étant omniprésente autour de nous, il me semble intéressant de nous focaliser pendant un temps sur l’écoute. Je leur pose quelques questions : à quel moment de la journée écoutez-vous de la musique ? Comment écoutez-vous de la musique (assis, debout, en dansant, en pensant, en musique de fond, seul ou à plusieurs) ? Où écoutez-vous de la musique (dans votre chambre, dans le salon, dans le bus) ? Sur quoi écoutez-vous de la musique (la télévision, la radio, l’ordinateur, la chaine hifi) ?

J’ai disposé dans la salle différents systèmes d’écoute sur lesquels nous entendrons des morceaux de nOx.3 & Linda Oláh. L’idée est de comparer les différentes sensations que nous éprouvons en écoutant un même morceau de musique sur des systèmes d’écoute différents. Sur un ordinateur, sur des petites enceintes de bureau, sur des enceintes de monitoring, sur un ampli caché dans une autre salle réglé à fond sur les basses, sur un ampli caché dans un coin réglé à fond sur les aigus.

Mardi 16 et jeudi 18 février, pédaler

L’exploration sonore continue. Deuxième phase : pédaler. Nous travaillons en petit groupe sur la modification du son acoustique à l'aide d'effets électroniques. Ces séances sont l’occasion de présenter aux élèves les différentes pédales d'effets électroniques que j’utilise et de leur faire découvrir le principe de mélanger et modifier des sons acoustiques avec des sons électroniques. Elles sont aussi l’occasion de développer leur écoute de l’effet électronique : découvrir en quoi il modifie le son « naturel » d’une voix ou d’un instrument comme le saxophone.

Je leur fais d’abord écouter le son acoustique de mon saxophone alto en leur demandant de ne faire attention qu’au timbre de l’instrument.

- C’est quoi le timbre ? me demandent-t-ils.  

- Notre voix est reconnaissable selon le timbre qu’elle a. Il fait partie de nos caractéristiques individuelles. Personne n’a le même timbre de voix que moi. Il en est de même pour un instrument de musique. Écoutez tous les sons qui sortent de mon saxophone sans prendre en considération les « notes ». Comme si vous écoutiez une voix sans faire attention aux mots et à leur sens.

Je leur fais écouter au casque, chacun à leur tour, les effets électroniques que j’ajoute au timbre de mon saxophone acoustique. Leur réaction est immédiate :

On dirait qu’il y a plusieurs instruments en même temps ! Vous avez ajouté d’autres instruments ! J’ai entendu de la guitare ! Du piano !

Je leur fais écouter la même chose sur mes enceintes de monitoring, puis nous partons à la découverte de chaque pédale séparément. Je leur fais écouter chaque effet et leur demande ce qu’il produit. Je leur donne le nom de l’effet et ils l’écrivent au tableau.

Reverb

Delay

Disto(rsion)

Octaveur

Freeze

Volume (qui n’est pas un effet à proprement parlé ; on peut toutefois manipuler la pédale de volume pour créer des effets de « vagues de son »)

Chacun peut manipuler la boîte d’effet comme bon lui semble. Une fois tous les effets passés en revue, chacun choisi un effet électronique et on improvise ensemble. J’enregistre ces moments. Pour la plupart d’entre eux il s’agit de leur première improvisation musicale en groupe. 

Tableau des effets électroniques

Vendredi 19 février, écouter et pédaler (séance 7)

Nous revoyons avec les enfants tout ce que l’on a découvert cette semaine. Nous réalisons une fiche répertoriant le nom des différentes pédales électroniques, leurs caractéristiques et les transformations et effets sonores qu’elles produisent. Nous associons une pédale à un symbole choisi par les élèves dans le but de pouvoir créer des partitions lors des prochaines séances et de garder une trace écrite de leurs improvisations.

Nous faisons un nouveau blind-test : les élèves doivent reconnaitre les différents effets électroniques dans plusieurs morceaux de musique. Ils sont de nouveau très forts.

Pour terminer cette semaine passée à l’école Robert Schuman de Creutzwald, je donne un concert de ré(création). Ce moment musical destiné aux élèves et aux enseignant(e)s est donné pendant leur récréation. L’enfant est libre d‘interrompre ou non son activité pour me regarder ou m’écouter. Ces performances sont en quelque sorte une « mise en musique » de la récréation.  Note pour plus tard : commencer à jouer avant le début du match de foot…

Saxophone & Football