à propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer

Ce jeudi nous avons reçu la visite d’Adeline des Ateliers Médicis dans la classe.
Après avoir découvert Téléchat (un bon prétexte pour leur parler de Roland Topor)
et regarder quelques extraits de notre première vidéo, je fais tirer au sort aux élèves des coupures de journaux. Par groupe de deux, je leur pose quelques questions sur la nouvelle qu’ils ont tirée et ils la présentent à toute la classe. Nous organisons un débat pour enrichir chaque groupe d’idées et réfléchir ensemble à des solutions et des suites possibles aux actualités piochées.

 

Téléchat - créé par Roland Topor et Henri Xhonneux
à propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer
coupures de journaux + questionnaires
À propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer
On nous parle des survivants d'un cyclone au Zimbabwe...
à propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer
... de Notre Dame, où tout le monde a beaucoup de chose a raconté

Le lendemain, je les invite à imaginer un article de journal fictif sur « ce qui se passera ou pourrait se passer » à partir de notre débat de la veille. Les scénarios sont assez étonnants. Sonia (l’institutrice) en profite pour leur rappeler quelques règles d’orthographe et de grammaire.
 

à propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer

De mon côté, je commence à me faire aux paysages Haut-Marnais. La recherche des élèves et la mienne deviennent de plus en plus imbriquée. Je profite de mes soirées pour dessiner et avancer sur mon projet autour de damas.

à propos de ce qui se passe, se passera ou pourrait se passer
De mon côté, premières recherches autour de l'écriture d'une nouvelle performance sur l'histoire du Musée de Damas - un projet à l'initiative de Mathilde Ayoub qui verra le jour en 2020