• 8323 résultats trouvés

Journal des artistes

Publié par Margot Behr
15 septembre 2021
Publié par Margot Behr
15 septembre 2021
Publié par Margot Behr
16 septembre 2021
Publié par Margot Behr
16 septembre 2021
Publié par Margot Behr
15 septembre 2021
Publié par Margot Behr
15 septembre 2021
Publié par Ossiann Roux
Projet
15 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
15 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
15 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
14 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
14 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
14 septembre 2021

Journal des artistes

Publié par Ossiann Roux
Projet
14 septembre 2021

Les Oubliées des Cellules est un projet porté par le danseur et chorégraphe Yves Mwamba et l’activiste et comédienne Rebecca Kabuo à la ferme Emmaüs Baudonne, située à Tarnos (40). Premier lieu en France de réinstertion destiné aux femmes détenues en fin de peine, la ferme accueille actuellement six résidentes. Cinq logements supplémentaires devraient être construits d’ici 2022.  Lieu d’expérimentation, Gabi Mouesca, son fondateur et directeur,  tient aussi à souligner que la ferme est aussi un lieu d'expérimentation pour les femmes trans détenues; "ce n'est plus possible de les enfermer dans les prisons d'hommes !" assène-t-il. 

Pour présenter leur résidence, voici ce que disent les artistes : « ce projet est à la fois artistique et humanitaire et veut porter la voix, raconter, dénoncer, alerter et mobiliser l’opinion locale, nationale et internationale sur les conditions carcérales tragiques et précaires des milliers de femmes et leurs enfants. » Pour Rebecca, c’est aussi l’occasion d’analyser et comparer les conditions de détention pour les femmes en France; elle souhaiterait créer un lieu comme celui des Landes en République Démocratique du Congo d’où elle est originaire et où elle a elle-même été prisonnière politique. Reportage. 

Reportage d'Amanda Jacquel.

Comment se rencontre t-on ? Comment se construit-on ? Comment s'aime t-on ? Si j'étais restée ici, sur ma terre natale, qui serais-je devenue ? Marion Godon interroge cette ruralité dans laquelle elle a grandi, en ayant le sentiment d'être parfois empêchée de devenir celle qu'elle voulait. Elle revient aujourd'hui avec un tout autre regard. Et l'envie de déconstruire, grâce à la résidence en territoire, les préjugés et stéréotypes de ses pair.e.s de l'époque.

Reportage d'Amanda Jacquel.

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés mardi 21 septembre 2021.