bô

Peinturlures et Premiers Polyamours

Publié par Antoine Liebaert

Journal du projet

 

Après les premières recherches, nous passons à la couleur et à la peinture (sur polystyrène).

Je propose aux enfants de retravailler à partir de leurs précédentes représentations du Palais, mais en imaginant une histoire qui se déroulerait autour, et en y intégrant un certain nombre d'ornements, de manière à enrichir et rythmer leurs compositions.

dessin

Ce fut également l'occasion de leur montrer que les frises, bandeaux et autres n'étaient pas forcément là "que pour faire joli", mais qu'on pouvait également s'en servir pour rajouter du sens à sa composition, par l'intégration de petits symboles, de notes de musiques, etc.

peinture

 

L'idée finale est d'assembler tous les blocs peints de manière à constituer un des murs du palais, et d'agencer toutes ces représentations architecturales de manière à créer une grande composition picturale, un peu à la manière de celles réalisées par Augustin Lesage ou Adolf Wölfli.

Une fois encore, j'accroche au tableau un certain nombre d'images que les élèves peuvent emporter à leur place le temps de la séance. Parmi elles, certains élèves choisissent des photos de mes propres peintures à partir desquelles il vont travailler, ce qui occasionnera quelques amusantes surprises.

Je profite de l'atelier en APC pour commencer à passer de la 2D à la 3D avec les élèves : ils imaginent puis dessinent sur des blocs de polystyrène des gardiens/personnages qui vont venir orner les murs extérieurs du palais que je viens ensuite détourer au fil chaud.

hi

Les Ateliers Médicis sont fermés du 31 juillet au 22 août.