Squelettes

Nos Funérailles

Publié par Marina Romary

Journal du projet

Plusieurs semaines de résidence de recherche m'ont permis d'explorer en profondeur divers aspects de la création de Nos Funérailles. Au-delà du travail de jeu au plateau, le musicien, la costumière, le scénographe et le conseiller en magie nouvelle ont pu s'imprégner de la création et faire des propositions. L'exploration artistique est totale.   

LABORATOIRE D’ÉCRITURE

Après 4 semaines de travail de jeu, nous avons consacré deux semaines à un laboratoire d'écriture. Certes le spectacle est muet mais nous mettons un soin particulier au travail d'écriture que nous considérons comme une étape essentielle. Toute la matière dégagée sert à poser des bases solides à la narration et à la dramaturgie. Toute l'équipe a participé à cette étape fondamentale.

Image de la résidence d'écriture
Croquis de la scénographie

CROQUIS DE LA SCENOGRAPHIE

Le spectacle sera mobile et jouera dans l'espace public, la scénographie se doit donc de respecter quelques exigences. Il y aura deux structures en métal sur roues qui, dans la dernière partie du spectacle, se rejoindront pour n'en former plus qu'une. La structure sur laquelle sera le musicien s'apparentera à ce qu'on appelle une Gueule d'Enfer. Il jouera depuis la bouche d'une créature étrange.

Image de résidence

TABLE FUNÉRAIRE D'ESSAI

La mairie de Cousances et le scénographe nous ont mis à disposition des tables funéraires d'époque. Esthétiquement je les trouve très intéressantes et elles donnent beaucoup de possibilités dans le jeu.

Les Ateliers Médicis sont fermés du 30 juillet au 22 août.