lien, quetions-réponses, mars 2020

Le questionnaire

Publié par Lika Guillemot

Journal du projet
Arts visuels Danse Installation Théâtre, Cirque, Arts de rue, Arts plastiques, Arts numériques, Photographie.

Pour entrer en contact, nous avons fait parvenir un questionnaire aux élèves de Mayotte. Début de recherches à distance, ouverture d'un imaginaire commun.

"Il fût un temps où l'on écrivait, où on s'arrêtait pour le faire, les mots ne venaient pas tout de suite, ils étaient ponctués par des silences, des images, des regards vers le paysage, vers la mémoire, vers l'intérieur en alternance avec l'extérieur, peut-être par une fenêtre, ou dehors, dans un jardin, ou sous un arbre, peu importe, car le temps semblait s'arrêter, et d'un coup, la lumière n'était plus la même, le soleil avait changé de place, les ombres n'étaient plus les mêmes, et les mots semblaient n'être pas suffisants devant toutes ces images qui filaient ou qui s'arrêtaient... Et on se racontait un peu, sur cette feuille. Puis, on l'envoyait à quelqu'un, en espérant qu'elle, cette feuille remplie de mots/images devenue lettre, parvienne à son destinataire. Et qu'il.e les reçoivent, ces mots, ces images... Et on attendait une réponse aussi. Et tout ça prenait du temps... Et (comment expliquer?...) on avait l'impression de connaître l'autre, comme ça, et qu'on se donnait à l'autre aussi, qu'il.e nous connaissait à travers ce peu qu'on donnait à lire... à voir de soi. Ces images, ces mots... Et ça donnait envie de se connaître plus. Et de se rencontrer. Et se surprendre encore plus avec l'autre... car peut-être il.e emporterait avec lui ce vent qu'il avait raconté, ces fleurs qu'il avait vu, et on pourrait presque sentir l'odorat, voir ces couleurs, ce charme de l'autre et de l'ensemble qu'il.e porte avec lui..." 

Les Ateliers Médicis sont fermés du 31 juillet au 22 août.