L’enregistrement des doublages

L’enregistrement des doublages

Publié par Simon Feat et Bérénice Motais De Narbonne

Journal du projet

Séance de doublage des personnages animés pour la classe de M. Bosc ! Nous réunissons les groupes qui s’étaient constitués pendant les séances d’animation sous banc-titre. Pour ceux dont la mise en scène est en extérieur, nous nous plaçons dans la cour de l’école pour enregistrer les dialogues ainsi que le bruit environnant.

L’enregistrement des doublages

L’école du Ruisseau doit son nom au ruisseau qui s’écoule dans le fond de la cour. Ce son est parfait pour le bruitage de la cascade qu’il y aura dans le film de Shaïna, Nolwenn et Aurélia. Comme l’école possède de nombreux arbres fruitiers, nous avons également pu enregistrer le son des oiseaux, qui participera à créer un espace sonore dans le film.

L’enregistrement des doublages

Avant d’enregistrer, il faut s’entraîner, d’autant plus que nous avons décider d’enregister une version française et une version créole. L’exercice de traduction est très intéressant, car même s’ils parlent tous le créole, certains, au moment d’enregistrer en perdent leurs mots et mélangent créole et français, ce qui crée quasiment une nouvelle langue. Cela convient parfaitement à notre projet qui est d’inventer des personnages originaux dans un monde imaginaire! A cette occasion, les enfants se sont bien amusés et nous ont beaucoup appris sur leurs habitudes linguistiques.

L’enregistrement des doublages