Première rencontre

Premiers ateliers

Publié par Thomas Pouget

Nous voilà à présent embarqués, les élèves, les maitresses et moi dans cette aventure ''Création en Cours''. 

Suite à ma première rencontre avec eux, j'ai su que j'étais au bon endroit pour développer mon projet ''Vacarmes''. 

Cheylade est un petit village, complètement excentré d'une offre culturelle, aller au théâtre et le pratiquer n'est pas une priorité, ce qui prime avant tout pour certains, c'est aider ses parents à la ferme le soir. 

 

Je me pose donc deux défis : 

- Interroger et travailler avec les enfants sur leurs vécus quotidiens, qu'est ce que c'est que pour eux l'agriculture, comment perçoivent-ils leur milieu, quelles images ont-ils de ''la ville'' ... ? 

-Développer leur imaginaire et leur faculté de création 

 

Ce que je pressentais au départ s'est avéré rapidement : il a fallu captiver les moins jeunes et les plus jeunes dans un même temps. 

Je me focalise donc dans les premiers jours sur les codes du théâtre pour que nous puissions parler eux et moi le même langage. 

Il apparait compliqué les premiers temps de les sortir de leur quotidien. 

 

Inventer une histoire extraordinaire, raconter une histoire ensemble passe avant tout par raconter l'agriculture et des scènes de la vie agricole.  Et ce qui leur apparait incroyable (un manitou qui ne serait pas stable, un bras cassé ...) n'est pas tout à fait l'image que j'avais d'une proposition farfelue ou inventive. 

 

Cependant, en une semaine, les progrès se sont très vite fait sentir. 

Ils se parlent davantage, commencent à imaginer qu'une vache peut parler, un tracteur peut voler, et que des enfants d'agriculteurs peuvent faire du théâtre ! 

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.