Dessiner peinturer couper coller regarder

Des pieds à l'espace

Publié par Lucie Parkes

Journal du projet

L'heure est à la conquête de l'espace. Enfiler son costume de cosmonaute, imaginer où l'on va... mais aussi, savoir d'où l'on part ! Un voyage dans le cosmos, ça se prépare !

 

L'heure est grave : l'odyssée des enfants commence.

Comme pour chaque histoire, il faut planter un décor, pour qu'elle pousse de toutes ses branches.

On commence par habiller nos feuilles branches blanches de formes soit-disant abstraites, mais en fait, non ! C'est un cosmonaute que l'on a dessiné, mais avant d'être là, il à été un pont, une fusée, un phare.

C'est un petit pas pour se rapprocher de notre sujet : le rêve, et son pays. L'espace laisse place à l'imaginaire, au réel mais aussi à l'intouchable.

On fait deux ateliers de cosmonautes : un qui dessinera ce qu'il y a sous nos pieds, la Terre, et l'autre ce qu'il y a là-haut, dans nos têtes et dans l'univers : la planète Rêves.

Ensuite, on échangera !

La planète Terre est faite de continents aux formes complexes : on doit beaucoup tirer la langue pour réussir à la dessiner. Interdiction d'utiliser le compas, la patate Terre est bien plus belle.

La planète Rêves est faite de ce que l'on veut, et c'est presque plus dur à dessiner ! On y met des glaces aux grands yeux, des arcs-en ciels, des voitures dorées, des chats avec des capes, des sirènes, des bateaux oranges et surtout tout un tas de couleurs.

Une fois que chacun à ses deux patates planètes, on dessine celles du système solaire, surtout Saturne, car c'est la plus élégante avec son petit anneau. Je raconte d'où il vient, de son ancienne lune au dessin tragique...

Ensuite, on colle ses planètes sur un papier géant avec de la colle couleur yaourt : à gauche, les Terres, à droite, les Rêves. Au milieu, les petites planètes.

Il ne reste plus qu'à dessiner sa trajectoire de sa Terre jusque sa planète ! Un par un, les enfants tracent leur chemin dans l'espace, évitent les obstacles.

Bientôt, on fabriquera sa machine volante, pour vraiment la rejoindre !

 

 

Les cosmonautes

Les cosmonautes

Les Ateliers Médicis sont fermés du 31 juillet au 22 août.