Le-Theil-sur-Huisne eau pâte à papier

De l’eau et des morceaux

Publié par Elsa Girondin

Journal du projet

Récolte de l'eau pour préparer la pâte à papier

« Dans la pâte, l’action de l’eau est évidente. Quand le pétrissage continuera, l’ouvrier pourra passer à la nature spéciale de la terre, de la farine, du plâtre, mais, au début de son travail, sa première pensée est pour l’eau. C’est l’eau qui est sa première auxiliaire. C’est par l’activité de l’eau que commence la première rêverie de l’ouvrier qui pétrit. Aussi ne faut-il pas s’étonner que l’eau soit alors rêvée dans une ambivalence active. Pas de rêverie sans ambivalence, pas d’ambivalence sans rêverie. Or l’eau est rêvée tour à tour dans son rôle émollient et dans son rôle agglomérant. Elle délie et elle lie. »

Gaston Bachelard, L’eau et les rêves, chap. IV, Les eaux composées

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.