Une semaine pour expérimenter

Article 2 - Contrée et souvenirs, mon cahier d'activités

Publié par Lisa Mouchet

Journal du projet

Du lundi au vendredi, c'était atelier d'écriture, doigts pleins d'encre et visage taché de pigments !

J'aime toucher les poissons quand ils sont vivants !
J'aime toucher les poissons quand ils sont vivants !

Activité 1

En répondant à un questionnaire les élèves réfléchissent sur les lieux qui les entourent, ceux qu'ils affectionnent ou qui leur font peur autour de chez eux.

Ce travail d'écriture nous aidera à tracer la future carte des lieux qui introduira le guide. Je me rends compte que les élèves sont divisé en deux groupes, entre les enfants plus casaniers qui citent leur chambre comme lieu qu'ils affectionnent et une autre partie qui est beaucoup plus attaché à la nature et l'extérieur.

Dans les deux cas, je découvre déjà quelques réponses qui pourront donner des idées de lieu pour leurs futures bandes dessinées.

Essaye de te souvenir ou tu habites !
Essaye de te souvenir ou tu habites !

Activité 2

"Ferme les yeux et essaye de te souvenir où tu habites. Après, ouvre les yeux et dessine-la sur le trait." Durant la semaine, je leur ai proposé différentes activités liées à leur quotidien qui sont surtout des prétextes à dessiner. Cette étape est importante pour les mettre en confiance avec le dessin.

C'est un hot-dog qui peut rouler très vite et pendant qu'elle roule on peut la manger !
C'est un hot-dog qui peut rouler très vite et pendant qu'elle roule on peut la manger !

Activité 3

"Imagine ton moyen de transport idéal pour te déplacer autour de chez toi !"

Un grand succès ! Quand il est question de dessiner des bolides, l'inspiration vient. Après, pour de nombreux ateliers, je leur propose une fiche avec des exemples dessinés par différents illustrateurs.rices, ou je leur montre des bandes dessinées correspondant au thème. Ça leur permet de découvrir différentes techniques de dessins. Chaque véhicule a été dessiné devant un morceau de route dans le but de reconstituer cette dernière et d'utiliser ce décor pour une installation. La plupart des ateliers ont d'ailleurs été pensés pour que les enfants se les réapproprient plus tard.

La magie du dégradé au pastel sec.
La magie du dégradé au pastel sec.

Activité 4

« Regarde le ciel par la fenêtre. Prend les pastels et commence à le dessiner. »

Quand j'ai montré mes carnets de dessins aux enfants ils étaient curieux de savoir comment je réalisais mes illustrations. Alors je leur ai proposé un petit atelier pastel avec des formes et contre formes. Ils ont réussi aussi à se réapproprier l’outil pour certains en trouvant leur propre technique ; estomper avec un chiffon, utiliser la gomme pour dessiner, gratter pour effacer, ect.

Liste de bruits et concertation.
Liste de bruits et concertation.

Activité 5

"DRINNNG !! C'est le matin, il faudrait se lever. Allons ! Allons ! (...) Si tu tendais l'oreille qu'elle serait tous les bruits qui rythment ta matinée."

J’avais préparé une bibliothèque de son pour faire un travail sur les onomatopées, mais par faute de temps seulement quelques élèves l'ont réalisé. Il peut être compliqué parfois de gérer les différents rythmes d’exécutions des élèves, certains élèves demandent vite de passer à l'activité suivante quand d'autre sont plus lents. Lors de mes prochaines venues on pourra de nouveau aborder le sujet, en explorant le lettrage et les rébus pour identifier un son.

Renard et Blaireau dans la forêt.
Renard et Blaireau dans la forêt.

Activité 6

Une petite activité à la ligne claire sur la représentation d’animaux corréziens qui mènera à la création de chimères. Quand je regarde l’ensemble des dessins réalisés j’imagine un tableau qui présenterait l’ensemble des esprits de la forêt du plateau de Millevaches. Je récupérais sûrement ce catalogue d’animaux pour les réintégrer dans la carte des lieux.

Carte postale.
Carte postale.

Activité 8

"Bon ! Tu t'es bien entraîné ! Toutes tes créations vont t'aider à imaginer un paysage." Le dernier jour chaque élève se retrouve à réutiliser tous les éléments qu'ils ont pu dessiner pour monter un paysage. Pour cela ils imaginent qu'ils sont sur la route sinueuse qui mène à Darnets et dessinent ce qu'on peut y voir (personnages, animaux, véhicules, maisons, bruits).

Lors de la réalisation, j'en profite pour leur expliquer la notion de perspective et comment donner un effet de profondeur dans une image. À mon grand étonnement aucuns enfants n'avait abordé ce sujet, c'était donc très agréable de leur faire découvrir.

Le paysage final servira dans un second temps comme carte postale a envoyer pour annoncer la future exposition en juin, si c'est autorisé…

Par manque de temps, certaines activités n'ont pu être finalisées, mais elles pourront être réalisées par les enfants dans leur temps libre. Et puis j'ai dû aussi réadapter au fur et à mesure certaines consignes en fonction des attentes et des différents niveaux des élèves. Maintenant je rentre à Paris, dans mon atelier pour quelques temps et je vais en profiter pour travailler mes prochains ateliers qui s'axeront plus sur la réalisation du petit guide touristique. 

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.