#8 Cadavres exquis confinés

Publié par Anaïs Prouzet

Pendant le confinement, en attendant la réouverture des écoles...

Afin de garder le lien avec les enfants pendant le confinement, j’ai mis en place, avec l’aide de la maîtresse, un atelier de cadavre exquis à distance. Presque tous les enfants ont répondu présent à la proposition, dont voici les illustrations.

Les consignes envoyées aux élèves :

« Le cadavre exquis se développe particulièrement dans les années 1925. Il s’agit initialement d’un jeu de papier-plié qui consiste à composer une phrase ou un dessin par plusieurs personnes, sans qu'ils ou elles ne puissent tenir compte des réalisations précédentes. «Le cadavre-exquis-boira-le-vin-nouveau», est la première phrase obtenue de cette manière et a ainsi donné son nom au jeu. Le cadavre exquis produit des images incohérentes mais souvent très poétiques. C’est la surprise du résultat final, fruit d’un hasard involontaire qui rend ce jeu passionnant. En nous inspirant de ce jeu, nous allons ensemble imaginer une grande histoire ! C'est une nouvelle manière d’inventer une histoire différente de celles produites à l’école. C'est un projet à la fois individuel et collectif car vous aurez besoin des compositions de la précédente personne pour créer. L’addition de toutes vos réalisations donnera vie au projet !

Le point de départ :  un de mes dessins et un petit texte à partir desquels le premier.ière d’entre vous va réaliser la suite de ce dessin et de ce texte. Une fois terminé, le dessin devra être scanné et envoyé à votre maîtresse, Barbara. Dès réception, je déciderai de la personne suivante. Le second d’entre vous recevra le dessin précédent et devra à son tour imaginer la suite de l’histoire. Et ainsi de suite jusqu’au dernier. Vos productions seront réalisées les unes après les autres ce qui peut prendre du temps !

Pour ce faire :

 - Utiliser une demi-feuille A4 ou bien un format A4 entier (pour plus de place), en format portrait (à la verticale).

 - Vos dessins doivent toucher au moins 2 bords de la feuille.

 - Utiliser uniquement un crayon à papier gris. Vous pouvez rajouter de la couleur mais une seulement. Pour la couleur, feutre ou crayon c’est comme vous voulez.

 - Le texte sera écrit sur un second papier. Il peut avoir une forme de récit narratif ou bien de dialogue. A vous d’imaginer ce qui se prête le mieux à votre dessin.

 - Le dessin et le texte que vous allez imaginer doivent refléter ce qui vous inspire le plus en voyant le dessin et le texte de la personne précédente. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Soyez créatifs, autant que vous avez pu l’être quand nous avons travaillé ensemble sur vos histoires en groupe. Je sais que vous en êtes parfaitement capables, même pour ceux moins à l'aise avec le dessin ou l'écriture. 

A très vite ! 

Anaïs »

Nos cadavres

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.