4 mars 2021 - Portraits chinois

Publié par Manon Crivellari

Journal du projet

Se rencontrer, se raconter.

Les enfants de Saurat ont ceci de similaire aux enfants de partout ailleurs : certain.e.s aiment les pokémons, une autre le parfum de « la barbe à papa », plusieurs trouvent qu’ils « jouent trop aux jeux vidéos », ou encore que « mourir est une mauvaise habitude ».

Il y a celles.ceux qui aimeraient voyager : au Japon, « pour voir ces arbres avec plein de fleurs qui tombent et recouvrent le sol », à Berlin « pour manger des kébabs », en Martinique. Celles et ceux qui aimeraient « savoir voler », ou qui voudraient simplement… « dormir ». Et puis aussi les adorateurs.trices de pizza, et les passionné.e.s de l’odeur de l’essence, plus nombreux.ses qu’on pourrait l’imaginer.

Nous l’avons découvert au détour d’un drôle de questionnaire que nous leur avons proposé, sous forme de portrait chinois.

Les portraits chinois ont ensuite fait l’objet d’illustrations qui nous ont permis de fabriquer des mini livres illustrés, via une technique de pliage d’une feuille A4. Le format du petit livre a généré de premières vélléités spontanées d’inventions d’histoires.

Pour certain.e.s, parler de soi n'est pas simple : les enfants ne sont pas épargné.e.s par les mécanismes d'auto-jugements. Les deux questions ayant posé le plus de difficultés furent sans surprise celles qui touchaient le plus à l'intime, et à l'image de soi :

"Si j'étais une mauvaise habitude" et "si j'étais une qualité".

À la fin de l'atelier, nous avons invité les enfants qui le désiraient à présenter au groupe leurs petits portraits, sous la forme d'une histoire inventée à partir des illustrations (proposition inspirée par Lydia), ou sous la forme de récits de souvenirs ou d'explications des images dessinées. L'écoute est active et sensible, comme en témoigne ces petits portraits volés. Les histoires fantaisistes du groupe des CE2-CM1 laissent place aux paroles plus intimes du groupe des CM1-CM2. Et puis il y a celles et ceux qui gardent (pour l'instant) le silence.

(Camille alias Limcela, et Manon).

Portraits intimes