Gwendoline Samidoust

Gwendoline Samidoust

Diplômé(e) de
Ecole nationale supérieure des beaux arts de Montpellier agglomération

D'un père iranien et d'une mère française, j'ai passé mon enfance à Casablanca, au Maroc, dans un collège-lycée français. 
Très vite, ce que l'on m'enseignait et les principes éducatifs que je recevais se trouvaient en décalage avec mon environnement proche, celui d'un pays dans lequel la culture et les mœurs différaient. Mon regard s'est, dès l'enfance, construit entre plusieurs réalités, celles vécues, celles apprises ; entre plusieurs cultures, se questionnant mutuellement. 

De retour à Paris, j'ai fais un Master en Art du spectacle théâtral, pour lequel ma présentation a été une installation plastique. Le rapport à l'espace, à son traitement, était le lien fondamental que j'explorais au travers de ces deux formes. J'ai pour l'examen, eu la chance de pouvoir avoir une réponse positive à ma requête qui était d'inviter un membre du Département Art Plastique à mon jury, chose qui ne se pratiquait pas encore beaucoup en 2012. 

En parallèle de mes études, je donnais des cours particuliers d'Art Plastique à des adolescents, tentant de les mener à construire un regard, à avoir une pratique intelligente des outils à disposition, à comprendre leurs spécificités et leurs vocabulaires, ainsi que ceux des objets du monde environnant. Je les ouvrais également à quelques notions d'Histoire de l'Art, leur montrais des images, afin d'élargir leur panel de compréhension visuelle, et les moyens et procédés inventés par d'autres afin de développer un langage plastique.

Par la suite, je me suis installée à Sète, ville dans laquelle on m'a invitée à ma première résidence de création, et à l'exposition qui a suivi dans une galerie de Montpellier. 
Ne disposant à ce moment pas de réels outils ni d'atelier, je suis à la suite de cela entrée par équivalence en 4ème année aux Beaux Arts de Montpellier, école dans laquelle j'ai passé mon DNSEP, en 2015. 

Depuis, j'ai eu l'occasion de travailler avec Paul Raguenes de la galerie Snap Projects à Lyon, tout d'abord en tant qu'assistante sur un salon, puis rapidement en tant qu'artiste invitée, collaboration que nous poursuivons encore aujourd'hui. 
D'autres projets d'exposition sont en cours avec l'espace Où à Marseille, le Centre d'Art de Valence ainsi qu'avec le Salon du Salon également à Marseille.
 

Projets de Gwendoline Samidoust

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.