(de g. à d.) Léli Chomier Blanc, Léonie Buchert et Yuna Bouanchaud en répétitions du spectacle  À l'intérieur : Nos paysages (extrait du film "ENTREVOIR NOS PAYSAGES" de Fantin Curtet)

Une école qui va fermer ?

Publié par Gaspard Liberelle

Littérature Photographie Théâtre Histoire De L'Art

Répétitions du spectacle  À l'intérieur : Nos paysages  à l'école de Vebron

À l'intérieur : Nos paysages  est une pièce de théâtre qui raconte l'histoire d'une école qui va fermer. Mais rassurez-vous, c'est une fiction. Ce n'est pas la réalité ! D'ailleurs, on est prévenu dès le début : " c'est plutôt ce qu'on appelle une dystopie. Vous connaissez la dystopie ? Bon, la dystopie c'est simple, c'est le contraire de l'utopie. Vous voyez ? Dans l'utopie ça roule tout est cool, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. On invente ça pour aller mieux, pour avoir confiance dans l'avenir, pour être heureux. Mais lorsqu'on perd confiance, lorsqu'on se dit que notre monde est horrible et qu'il va logiquement devenir de plus en plus horrible, alors on invente une dystopie. Voilà, une dystopie, c'est ce que l'être humain invente de pire, comme futur. [...] Parfois, la dystopie montre un futur qui va se produire. Comme une vision. Mais généralement, non. La dystopie, c'est juste une invention. Cette histoire est une dystopie." 

(extrait de la pièce À l'intérieur : Nos paysages, de Gaspard Liberelle, interprétée par les élèves de l'école de Vebron)

Les répétitions