Crédit : Sonia Barcet

Gaspard Liberelle

Littérature Photographie Théâtre Histoire De L'Art
Diplômé(e) de
École de la Comédie de Saint-Etienne
Comédien, auteur et metteur en scène
L'Apocalypse Joyeuse

Actualité de l'artiste

Naufragé(s) au théâtre du Rond-Point

 Parfois la vie est belle… parfois non. Gabriel F., dramaturge et inventeur de formes, joue sa vie et son rôle : il veut revivre le baiser de sa plus belle histoire d’amour. Il engage un escort boy pour lui donner la réplique et reproduire ces instants de grâce. Comédie poétique avec entorses musicales. 

 

Il a choisi d’être seul en scène, mais la solitude le terrifie. Il s’adresse aux spectateurs, les questionne. Mais il n’attend pas de réponse. « Irrépressible besoin de communication », dit-il. Il n’est pas à un paradoxe près. Gabriel F., auteur, metteur en scène, acteur, dialogue avec sa propre voix enregistrée. Il chante sur des bandes sonores, joue sa vie et son propre rôle, veut revivre sur le plateau le baiser de sa plus belle histoire d’amour. La fiction restitue la réalité, la réveille aussi, la renforce, la poétise. Gabriel F. engage un escort boy, Gaspard, pour lui donner le change et la réplique. Ils essaient ensemble, autour d’un transat, sous une boule à facettes et des pluies de paillettes, de revivre l’instant de grâce d’un amour vrai. Gaspard Liberelle, ancien élève de la Comédie de Saint-Étienne, traduit le texte portugais et se fait escort boy. Mais son personnage détruit en direct le spectacle. L’escort n’aurait pas dû parler, il l’a fait. L’auteur renonce, puis ils reprennent. Ils iront peut-être trouver l’amour, sur le sable de la scène, ils entreront dans la mer. Auteur, dramaturge et inventeur de formes, Gabriel F. cofonde la compagnie Teatro de Açúcar en 2007. Multi-primé, repéré en Espagne comme au Brésil, il fouille les complexités humaines et les délires de ses représentations théâtrales. Il mêle le réel et le faux, l’artifice et la vérité pour composer une comédie poétique avec entorses musicales. Gaspard et Gabriel signent à deux le portrait d’un amour perdu mais renaissant.

Pierre Notte

Gaspard Liberelle débute sa formation d’acteur au Conservatoire de Grenoble en 2008. En 2012, il intègre la promotion 26 de l’École Supérieure d’Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne. En 2014, Gaspard joue au Festival d’Avignon dans Nature Morte, mis en scène par Michel Raskine. On le retrouve ensuite dans Le Dernier Contingent (m.e.s Jacques Allaire, 2015), L’apprenti (m.e.s Laurent Crovella, 2016), Tumultes (de Marion Aubert et Marion Guerrero, 2017) et Naufragé(s), (de Gabriel F., programmé au théâtre du Rond-Point en janvier 2019). En 2018, Gaspard cofonde, avec l’historienne d’art et médiatrice culturelle Maëva Guillemet, une compagnie : L’Apocalypse Joyeuse.

Projets de Gaspard Liberelle

Journal du projet 13 avril 2019 Projet À l'intérieur : nos paysages De Gaspard Liberelle

 

 

En février : la découverte du territoire et de ses habitants.