Un peu d'histoire

Publié par Mégane Verdier

Journal du projet

Jadis en Camargue.

Il y a fort longtemps en Camargue, des hommes et des femmes -  enfin surtout des hommes - jouaient aux cow boy et aux Indiens. Fascinés par la grandeur des plaines désertiques du Far West, le courage des pionniers, l'ardeur des cow boy,  ils regardaient avec envie les premiers western en noir et blanc tournés sur le sol américain au début du XXe siècle.  Ils s’appelaient Jean Durand, Joe Hamman. Ils furent épaulés par le non moins célèbre marquis Folco de Baroncelli,  premier gardian des Saintes-Marie de la Mer et inventeur de la Camargue, qui prêta gracieusement des taureaux noirs et chevaux blancs de sa manade à nos deux amoureux du Far West. Partis de rien, prêt à tout pour réussir dans l’industrie naissante mais déjà redoutable du cinéma, Joe Hammam et Jean Durand firent le pari de faire vivre la grande épopée américaine de la Conquête de l'Ouest au public français. Hélàs, comme un mauvais running gag dans l'histoire du cinéma, ils virent leur carrière brisée par l’arrivée du parlant. Mais le courage et les films de ces hommes firent les grandes heures de ce qu’on appelât avec éloquence … le western camembert.

Voilà rapidement le premier historique que j'ai pu raconter aux enfants. 

 

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.