Victor ©FrédériqueMenant

Retro Journal 4 / S'exprimer par le mouvement

Publié par Frédérique Menant

Journal du projet

"La quatrième semaine, Victor Colardelle nous a aidés à nous perfectionner pour les chronophotographies. Il nous a aidés à montrer nos émotions, à être léger ou lourd, tendu ou relâché, à nous déplacer dans tout l’espace. Nous avons réalisé une grande série de chronophotographies dans la salle poylyvalente."

Julie ©FrédériqueMenant

Victor Colardelle, du cirque à la danse du mouvement

Victor Colardelle, issu du cirque, de la capoeïra, danseur, a proposé des jeux pour que les enfants ressentent les intentions qui traversent leur corps. Des élans et des freins, la lourdeur ou la joie. Il a lui même expérimenté la prise de vue pour affiner son regard et ses propositions.

Dans la cour, les enfants s'inspiraient facilement de leurs jeux pour proposer un mouvement à chronophotographier. Dans le studio que j'ai installé dans la salle polyvalente — fond noir et éclairages de théâtre — les enfants étaient intimidés. Avec Agnès Renard-Bocchi, leur enseignante, nous avions mené de petits ateliers pour identifier une émotion à exprimer, le rythme d'un mouvement à proposer. Mais comment passer d'une idée à un geste qui témoigne d'un sentiment, d'une intention ? Entre jeu d'acteur et liberté de mouvement, chaque enfant a offert une signature de lui-même.

"Regarde qui je suis!"

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.