Airmira, Poulpôpic, Soytri et co

Airmira, Poulpôpic, Soytri et co

Publié par Louisa Raddatz

Journal du projet

Deuxième et troisième semaine à l’école d’Andilly

 …rend les pollueurs amoureux d’elle…une flamme sort de sa bouche pour brûler les déchets …et quels sont les autres pouvoirs de nos Antypolutyon (protecteurs de la terre)?

Chaque élève a présenté son animal imaginaire devant la classe. Ce qui a mené à des échanges intéressants avec la classe, en portant un regard critique et du recul au travail proposé et au sien, afin de modifier, être cohérent, aider et construire un jeu ensemble.

Je cite un enfant : "Mon animal se nourrit des orques."

Réponse : "Je ne trouve pas ça bien parce que les orques sont en voie de disparition et cela va accélérer leur extinction. Donc il faut trouver autre chose pour sa nourriture."

" Non, je ne suis pas d’accord car mon animal a besoin de se nourrir d’un orque tous les 100 ans et n’a plus faim pour un bon moment."

Durant la deuxième et troisième semaine, chaque élève a traduit un de ses trois dessins au choix en volume (passage du 2D au 3D). Tout d'abord, les élèves ont réalisé la structure de leur animal imaginaire en utilisant uniquement des éléments de récupération (déchets: cartons, briques de lait, bouteilles plastiques).  Ensuite ils ont commencé à peindre leur créature.

…envoie de l’électricité avec ses branches à ceux qui jettent des déchets…transforme les déchets en diamants grâce à sa queue…

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.