Prix Création en Cours - Gwenaël Prost

Lauréats des Prix Création en Cours - Édition 4

A l’occasion de la clôture de la quatrième édition des résidences Création en cours, cinq artistes ont reçu une distinction pour leurs projets originaux et audacieux.

Les lauréats sont :

Les Ateliers Médicis décernent pour la deuxième édition, un prix qui distingue cinq projets originaux et audacieux portés par des artistes de la quatrième édition de Création en cours. L'objectif est d'accompagner les jeunes artistes dans la poursuite de leur création.

Les cinq projets primés vont bénéficier d'un accompagnement d'une valeur de 5 000 euros (aide à la production, accueil studio avec accompagnement technique et artistique, soutien à la structuration). Un prix spécial pour une résidence de création au sein du territoire des Ateliers Médicis est également attribué.


quantum.ville, Étienne Macquet et Grégoire Delzongle (Grand prix du jury)

quantum.ville, Étienne Macquet et Grégoire Delzongle.Projet de design fiction, quantum.ville vise à imaginer une tour-ville fictive capable d’accueillir une société contemporaine et les lieux de vie et de production qui y sont associés : aménagements publics (hôpitaux, écoles, prisons, administration), aménagements de production (fermes et champs, usines, centrales électriques), lieux de vie (appartements, bureaux, restaurants), etc., si bien qu’elle est entièrement autonome. Cette tour a la particularité d’être construite selon la théorie de la relativité générale. Le temps de chaque étage s’écoule différemment du suivant. Plus l’étage est élevé, plus le temps s’écoule rapidement. Chaque espace de la tour est conçu pour tirer profit de ces différences de temporalité entre les étages.

Fort du succès de la première phase de programmation et de production réalisée en complicité avec les élèves de l’école de Saint-Hilaire-Les-Loges, les premiers citoyens et acteurs du bureau d’étude de l’entreprise quantum.ville, Étienne Macquet et Grégoire Delzongle s’engagent avec le Prix Création en cours dans une nouvelle étape de développement : le projet quantum.ville.recrutement. Pour y répondre, les artistes seront soutenus pour la création d’une application web et un chatbot en charge du recrutement des futurs citoyens-employés, d’une installation itinérante associée à une contre-manifestation venant perturber la bonne conduite du projet pour mieux l’interroger, des rencontres et sondages auprès des publics… sorte d’œuvre d’art total pour dialoguer collectivement, entre réel et fiction, sur la ville et la société du monde d’après.

Ma fille ne joue pas, Emma Pasquer

Ma fille ne joue pas, Emma PasquerMa fille ne joue pas, un projet de solo conçu et interprété par Emma Pasquer, un projet de recherche et de création autour de l’autisme. Son pari est de plonger dans ce sujet pour laisser émerger un questionnement plus vaste sur la différence, la définition de l’identité et le besoin de reconnaissance. Sons, paroles et gestes s’entrelaceront pour dire ce(s) mode(s) particulier(s) de perception et de relation au réel, à travers un montage sensible de matériaux éclectiques (textes, images, témoignages), faire entendre leurs mots comme de laisser résonner leurs silences, ré-interrogeant ainsi l’évidence du langage. Au cœur de ce projet, un désir : refaire de l’altérité une source d’émerveillement ; et une question : qu’est-ce que l’autisme nous dit de nous ?
 
Emma Pasquer sera soutenue pour finaliser la création du solo et travailler à son déploiement. Emma Pasquer envisage d’adapter la pièce pour des espaces non-théâtraux (établissement scolaire, hôpital, etc.) et d’organiser des rencontres « bord-plateau » à la suite des représentations avec des personnes autistes, du public ou encore des spécialistes (chercheurs, psychiatres, etc.) afin que des paroles intimes et sensibles (et non seulement militantes) puissent trouver un espace propice au récit partagé sur les expériences autistiques en adoptant volontairement un positionnement intersectionnel.

Le courage à deux mains, Isabelle Levadoux

Le courage à deux mains, Isabelle LevadouxAu prolongement de son projet de résidence, Isabelle Levadoux sera soutenue dans la post-production de son nouveau projet Le courage à deux mains : des autoportraits en théâtre d’objets filmés co-créés avec les détenu.e.s de la Maison d’Arrêt de Metz. La forme finale est une série documentaire où chaque épisode est un autoportrait de trois à quatre minutes d’un·e détenu·e. Il y a en tout huit épisodes : quatre femmes et quatre hommes. Le tournage est prévu en septembre 2021. Ce projet reçoit également le soutien du SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation) et la DRAC Grand Est.

Sur les traces d'Étienne A., Nicolas Schmitt

Étienne A., Nicolas SchmittEn 2019-2020, Nicolas Schmitt conçoit, pendant sa résidence Création en Cours, Étienne A. en collaboration avec le dramaturge Florian Pâque. Un seul en scène, qui est une plongée dans les coulisses de l’entreprise Amazon à travers l’histoire d’un de ses salariés. Nicolas Schmitt sera soutenu pour poursuivre ce projet en partage avec les publics (école élémentaire, collège, lycée, IME...), Sur les traces d’Étienne A. : livre, ateliers d’écriture et de pratique théâtrale exposition, boîte à jouer de transmission, petites formes spectaculaires légères et nomades (salle de classe, bibliothèque, bars de théâtres, centres sociaux, musées). Avec sa compagnie Le nez au milieu du village et cette nouvelle création, Nicolas Schmitt s’engage dans la transmission de l’art théâtral au-delà de la seule représentation de ses œuvres et propose un parcours global à l’usage des publics de toutes générations.

Otherworld communication, Prune Phi

Hang up, Prune Phi.Prune Phi sera soutenue dans le développement de son nouveau projet Otherworld communication et Hang Up, deux projets pluridisciplinaires liés aux traditions en mutation, aux technologies et ses nouveaux rituels, et aux questions post-coloniales. Prune Phi s’intéresse plus particulièrement à l’évolution des traditions vietnamiennes faisant face au développement rapide des outils de communications et des nouvelles technologies. Coutume vieille de milliers d’années liée au culte des ancêtres, l’incinération d’objets votifs évolue pour que les jeunes générations s’y intéressent et la perpétue au lieu qu’elle ne tombe dans l’oubli. Cette recherche amène à reconsidérer les manières dont nous communiquons, surtout prenant en compte la situation actuelle qui nous oblige à garder nos distances physiques et sociales, à travailler ou faire l’école à la maison par écrans interposés, et nous force à envisager de nouveaux modes de rencontres et d’existence ensemble tout en étant ailleurs. Pour ce faire, Prune Phi travaille à la conception de Otherworld communication, un « opérateur téléphonique spécialisé dans ces échanges inter-mondes » rendant ainsi possible une communication entre les défunts et les vivants. Avec le Prix Création en cours, Prune Phi mènera à bien la production de ce projet par la création de vidéos, d’objets sonores et photographiques.


Le jury était composé de Isabelle Jacquot-Marchand, chargée de mission Éducation Artistique et Culturelle (EAC) - Ministère de la Culture - chargée du suivi du programme national « Création en cours », Pascale Curnier, chargée d’études littérature, théâtre, cirque, danse, application Adage - Ministère de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports, Laëtitia Guédon, directrice des Plateaux Sauvages, Vergine Keaton, artiste et réalisatrice, Badroudine Saïd Abdallah, écrivain et réalisateur, Marc Bembekoff, directeur de La Galerie, centre d'art contemporain de Noisy-Le-Sec. Pour les Ateliers Médicis : Cathy Bouvard, directrice, Renan Benyamina, directeur délégué, Pierre Quenehen, administrateur, Clément Postec, conseiller Arts Visuels et prospective, Adeline Préaud, responsable du pôle action culturelle, Delphine Berçot, responsable du pôle production.

Les trophées Création en cours en papier plié sont conçus et réalisés par Gwenaël Prost designer à multiple facettes qui se présente comme explorateur du pli. Il était en résidence avec les Ateliers Médicis en 2017.

Coordination : Élise Goisneau, Carine Mosca, Louis Bénet, Arthur Mérigaud (chargé·es de production Création en cours).

Publié le 12 février 2021

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.