"La danse c'est pas pour les garçons" est un film dansé qui questionne les stéréotypes et les inégalités de genre à l'oeuvre dans une cour de récré
L'image est extraite de "Si c’était de l’amour” de Patric Chiha, un docu-fiction où alternent des séquences dansées d’après le spectacle “Crowd” de Gisèle Vienne et des interviews plus ou moins fictionnées des danseurs. Chacun y aborde le rapport à l’amour du personnage qu’il interprète ou sa propre histoire amoureuse sans que l’on sache où se situe le réel. C'est cet enchevêtrement que je souhaite travailler à mon tour dans "La danse c'est pas pour les garçons" : la danse et le cinéma, la fiction et le documentaire, l'art et le réel.

La danse c'est pas pour les garçons

Un projet de Jeanne Mayer