Clément Simon

Clément Simon

Réalisation

Clément Simon a grandi entre Reims et la Bretagne. Après des études de droit, il co-réalise un documentaire auto-produit sur la disparition des bistrots de villages dans le Gers. Il s’oriente alors vers des études de cinéma à La Sorbonne Nouvelle, puis complète sa formation en intégrant le master professionnel documentaire de Paris-Diderot, durant lequel il participe à la réalisation de plusieurs films.

À l’issue de ce master, il travaille pendant plus de deux ans pour La Fabrique du Regard, pôle pédagogique du BAL, et poursuit parallèlement des projets de documentaires de création. Il crée, avec quatre anciens étudiants du master de Paris-Diderot, Maïak Films : un collectif et société de production.

Après une première collaboration avec Amélie Barbier pour le court-métrage documentaire La Planche des belles filles (2022), ils mènent ensemble une résidence Création en Cours des Ateliers Médicis avec une classe de CM2 de La Bloutière (Manche). Ces ateliers aboutissent à un court-métrage, Les Argonautes (2022), conte documentaire qui explore les souvenirs et l’imaginaire d’un groupe d’enfants sous la forme d’une lettre collective. Le projet Journal d’un fantôme des mers, mené dans le cadre de la résidence Transat #3 est leur troisième projet commun.

À travers des dispositifs sonores et visuels, son approche explore les rapports singuliers aux territoires en marge, en questionnant les formes multiples de récit de soi et de la résurgence de souvenirs.

Les Ateliers Médicis sont fermés tous les lundis de juillet 2022.