Marie Servas, artiste Plasticienne, vit à Paris et travaille à Vétheuil.
En 2017, tout juste diplômée de l’ESAD de Reims avec les félicitations du jury, elle installe son atelier à Vétheuil dans le Vexin.
Deux des caves de la maison familiale lui servent de lieu de création et de stockage.
Son travail sculptural et narratif prend sa source dans les lieux qu’elle côtoie. Le village de Claude Monet et de Joan Mitchell est bordé par la Seine. La campagne normande et la route des impressionnistes entourent son atelier. Et c’est sans complexe qu’elle s’approprie et joue avec cette image bucolique.
En septembre 2019, la « Maison Claude Monet » l’invite pour une exposition personnelle dans la cour du peintre. La plasticienne y expose une installation composée de sculptures en plâtre et de tissus flottants en hommage à Camille Doncieux muse et épouse du peintre décédée dans le village.
En octobre 2020,  dans une deuxième exposition personnelle « Encore un coup des bernard l’hermite » à la Maison Louis Jardin (51), elle fait le portrait d’une plante un peu trop présente : l’ailante glanduleux !
Sa proximité avec Paris lui permet aussi de participer à des expositions de groupe et de créer des projets collectifs. Elle est à l’origine avec Hélène Kelhetter et Victoria David de « Flop », une triennale qui interroge l’abandon de certaines sculptures dans les ateliers d’artistes.

Projets de Marie Servas