Se perdre dans les escaliers

Se perdre dans les escaliers

Publié par Anne Guillemin

Journal du projet

Aujourd’hui, je suis en classe de CM1. J’ai apporté différents visuels d’actions en escaliers, en particulier des scènes de films où l’on chute, court, dévale l’escalier, où l’on se poursuit, où l’on s’attend, où l’on discute… Nous commentons les différents escaliers, leur forme, leur taille, leurs matériaux, leur environnement, leur ambiance. Nous les dessinons pour mieux les comprendre, nous représentons leurs lignes de forces, reproduisons un détail ou un motif, nous identifions les points de vue, de face, de profil, en plongée ou contreplongée.

A partir de ces différentes représentations et grâce au procédé du cadavre exquis, nous dessinons collectivement des escaliers sans fin et dont les sources de gravité sont démultipliées, à la manière de la Relativité d’Escher ou des Prisons imaginaires de Piranèse. A la découverte de cette image labyrinthique, les élèves formulent de nouvelles actions en escaliers, teintées de suspense : zigzaguer, se tromper, se perdre, tourner, changer, glisser, tomber, grimper, se hisser… Bientôt nous irons tester et décliner ces actions dans les escaliers de l’école.

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.