Restitution

Restitution

Publié par Anna Tomaszewski et Eric Minh Cuong Castaing

Journal du projet

La restitution a eu lieu mardi 13 juin toute la journée, au cours de laquelle nous avons transformé l’école en un musée où les œuvres étaient les enfants qui dansent au ralenti et de manière suspendue dans les espaces de l’école.

A l’intérieur avait lieu un atelier de fabrication de maquettes et une restitution dans une salle projection vidéo des différentes maquettes faites par les enfants. Investis dans une classe, la cour, le hall ou encore les buissons, les enfants répétaient des mouvements comme rituels, au ralenti avec une nappe musicale qui donnait une ambiance cosmique à la restitution.

Une centaine de parents visitaient l’école, au milieu des enfants qui répétaient les mouvements continuellement sans les regarder, tels des plantes humaines qui évoluaient dans l’école. Ces gestes de rituels avec les mains, que j’appelle « danse d’architecture », invitent les enfants à créer des lignes avec leur corps, il s’agit d’un protocole particulier : un mode d’écriture chorégraphique en temps réel. Les parents et Madame la directrice ont trouvé ce principe très intéressant car il leur a permis de voir l’école de manière différente.

Des enfants habituellement qualifiés d’hyperactifs étaient soudainement très calmes, dans la cour en répétant lentement leurs mouvements. Ils pouvaient notamment prendre des pauses quand ils voulaient et revenaient ensuite toujours à leur place afin de reprendre leur chorégraphie. Ce travail d’installation vivante pouvait notamment faire penser au travail de l’artiste plasticien Tino Sehgal.

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés les 9 et 10 décembre 2021.