− Expr. fam. Être tout bizarre. Ne pas être à son aise ; mais qu'avez-vous donc ? ... Vous êtes tout bizarre (A. Dumas Père, 'Antony',1831, II, 4, p. 184).

Normal / Bizarre / Normal / Bizarre

Publié par Pauline Lecerf et Julie Deck Marsault

Journal du projet

Où il sera question de ce qui est normal et de ce qui est bizarre et de ce qui est normal et de ce qui est bizarre

Chapitre 1. De la discussion comme art

Nous avons créé avec les enfants des moments de discussion en équipe de quatre autour de ce que signifie "normal" et de ce que signifie "bizarre". Et les discussions ont construit ce qu'on attendait d'elles, des surprises, des directions en diagonale. Sur le paranormal et sur les fantômes qu'ils ont rencontrés, sur les zombies qui sont en train de faire une invasion de New York, selon quelqu'un de l'autre classe de CM2, sur leurs rêves la nuit, sur les moments où ils ont eu l'impression de ne pas comprendre quelque chose, sur la frite qui a sauté toute seule de la barquette. Et en filigrane, doucement, on arrive à la question de l'étrange et de l'étranger, du familier et du commun.

Super exercice pour comprendre qui aime parler, qui aime moins, ou alors pas comme ça. Et puis aussi pour capter les complicités, leurs manières de discuter ensemble, et puis nous aussi, comment on réagit. On apprend à construire notre position, est-ce qu'on est là pour leur apprendre des trucs ?  

Chapitre 1. De la discussion comme art
a) Qui se rencontre dans la majorité des cas. Synon. courant, (le plus) fréquent, habituel; anton. exceptionnel, rare. Bruit normal, procédure normale. Le riz peut donner plusieurs récoltes d'un bout à l'autre de l'année. Exemple: Java. Deux récoltes sont normales sur les bonnes terres basses de l'Annam et du Tonkin (Brunhes,Géogr. hum.,1942, p.142).