mesurer des éléments dans l'espace de la salle de cours.

Les mesurages : entre corps, objets et actions

Publié par Clarissa Baumann

Journal du projet

Après avoir abordé la perspective en rapport à nos corps dans l'espace de l'école, nous proposons ensuite de travailler sur une des actions réalisées lors de la déambulation de la veille : mesurer.

Nous commençons par l'énumération des parties du corps : les mains, les doigts, la bouche, le genou, le nez, le front, le torse, etc.

Puis, un petit jeu : choisir une de ces parties et la mesurer avec une ficelle de laine pour en trouver cinq éléments dans la salle ayant la même taille.

Le canine d'Antonin aura la taille d'une punaise. Le bras d'Inès, la même longueur que la tresse de Nona. L'orteil de Virgille, la taille d'un cochonnet de pétanque, d'un verre de lunette ou d'une gomme. Le cou d'Andrea, la taille du Larousse Junior de poche, de la poignée de la porte, du Brésil sur le planisphère de la classe.

Une fois l'inventaire réalisé, nous discutons des objets et de leurs fonctions. À quoi sert un stylo ? À écrire. Une gomme ? À effacer. Un livre, à lire ; une chaise à s'asseoir et ainsi de suite. À partir de ces questions nous remarquons que la plupart des objets sont liés à un répertoire d'actions très précises que nous réalisons tous les jours. Est-ce que nous pouvons imaginer d'autres actions, inhabituelles pour ces mêmes objets qui nous entourent ? Les premiers essais sont encore hésitants. Un livre : 'on peut aussi le porter'.

'Est-ce que cela n'est pas une action habituelle ? Est-ce qu'elle peut être modifié pour devenir inhabituelle ? Par exemple : porter le livre sur la tête ou dans ma bouche…'

'Je peux le porter comme un chapeau'
' On peut faire une maison pour les fourmis avec'

Nous reprenons l'exemple avec la grande équerre de la salle : 'est-ce qu'on pourrait l'utiliser pour faire des courbes, au lieu des angles droits, ou le porter comme un sac ( en passant le bras à travers )'

' On peut aussi en faire un chapeau, ou un bouclier '
' On peut essayer de le faire tenir en équilibre'

Ainsi, quelques propositions commencent à apparaître : faire du vent en utilisant la poignée de la porte ; faire une cabane avec une chaise ;  une marionnette avec une chaussure ; tracer des traits droits avec la branche des lunettes de Rémi ; lancer des javelots pour fourmis avec une craie.

Si au départ la proposition leur semble un peu étrange, elle commencera à gagner d'autres contours par la suite de nos rencontres.

La taille des jambes et de la main mesurées avec un fil de laine.
La taille des jambes et de la main mesurées avec un fil de laine.
Prise de note des objets mesurés.
Prise de note des objets mesurés.
Prise en note des objets mesurés.
Prise en note des objets mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.
Page du cahier de bord des élèves : la partie du corps choisie et les éléments correspondants mesurés.

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.