retour à l'école

Déconfinement

Publié par Jade Gomes

Journal du projet

25, 26 Mai 2020, retour à l'école.

Le déconfinement est l'occasion de se questionner avec les enfants sur la manière dont chaque élève reprend place en classe. Qu'est-ce qui a changé ? Cette situation nous pousse-t-elle à inventer de nouvelles manières d'être ensemble ou au contraire, nous renferme t-elle sur nous-même ? Est-ce que les enfants comprennent les mesures mises en place ? Comment acceptent-ils, ou n'acceptent-ils pas, ces nouvelles règles strictes décidées pour eux ? En quoi cette expérience se rapproche t-elle de celle qu'à vécu Victor - plongé du jour au lendemain dans un environnement différent, obligé de vivre à l'intérieur et contraint d'intégrer de nouveaux codes ? En quoi est-ce différent ?

 

Récits mêlés et emmêlés :

***à propos des conditions sanitaires, de l'interdiction de se toucher, de la reprise :

"Je ne sais pas si ça va me déranger sur le long terme...

- Moi, j'en avais marre de faire les devoirs tout seul devant l'ordinateur.

- Je suis un peu inquiète d'avoir du retard cette année parce que c'est important en CM1 d'avoir vu certaines choses.

- Moi, je me dis que comme c'est tout le monde, au pire, ils adapteront le programme l'année prochaine.

- Ça rassure de ne pas être seule. Que ce soit toute l'école qui a vécu ça."

***à propos de comment on vit des décisions prises par d'autres :

"C'est un peu embêtant qu'on choisisse les contraintes à notre place mais c'est important parce que c'est contre le coronavirus.

- Mais moi j'aurais fait quelque chose d'autre.

- On demandait aux parents parce qu'on avait besoin de comprendre pourquoi on nous imposait des choses.

- C'est assez injuste parce qu'on devait partir en vacances cet été et on ne peut plus partir (cette remarque revient à plusieurs reprises)."

***par rapport à l'expérience de Victor ?

"Victor était sauvage, il avait appris à vivre d'une autre façon, avec le docteur Itard c'était un changement brutal.

- C'est différent parce que nous on nous oblige contre une maladie. Victor, on l'a obligé parce que les scientifiques voulaient tout savoir sur lui.

- Victor, s'il ne respectait pas les règles, il se faisait punir, alors que nous on se fait juste gronder.

- C'est un peu injuste parce que Victor a été forcé à changer son mode de vie.

- C'était pour le protéger et pour la science.

- Nous, c'est pour nous protéger, pour Victor, c'était pas pour le protéger parce qu'il avait déjà survécu dans la forêt.

- La capture de Victor c'est injuste mais le docteur Itard s'en est bien occupé."

Quant à mon projet de docu-fiction familial, il a lui aussi souffert du confinement. Je devais me rendre au Portugal au mois de Mars et les prochaines prises de vues se voient reportées au mois de septembre 2020. Le film de la classe et le mien prennent peu à peu des voies bien distinctes, mais chacune de ces deux histoires nous porte vers l'inconnu de nos propres territoires.

Registre de naissance, mamie Irène

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.