Création en cours... vue de derrière le bureau !

Création en cours... vue de derrière le bureau !

Publié par Gaëtan Trovato

Journal du projet
Vidéo

L'avis d'un enseignante (Blandine Dufour)

Nous avons eu l'occasion de nous placer dans les yeux de Gaëtan Trovato qui nous a relaté son expérience au sein de mon école, de ma classe. Mettons-nous à présent à ma place, une professeure des écoles lambda, d'une classe de CM1-CM2 à 29 élèves comme il y en a tant d'autres. Une classe d'élèves pleine de vie (un peu trop parfois...!) dans une commune rurale, dans un département rural. Ce qui implique donc une vie quotidienne non sans culture mais qui nécessite d'aller chercher cette culture qui malheureusement ne vient que très rarement à notre rencontre. Voilà en quelques lignes l'atmosphère dans laquelle un artiste qui nous était inconnu et qui travaille les arts numériques est venu bousculer notre quotidien. Cette rencontre s'est déroulée dans une classe plutôt silencieuse, sous une pluie de regards curieux et interrogateurs. Gaëtan nous a expliqué dans les grandes lignes son travail, son projet et les grandes étapes qui jalonneraient ce dernier. Les élèves se sont vite laissés embarquer dans son monde et étaient très impatients de commencer le travail. Ils ont été rapidement mis en situation, acteurs d'un projet qui est devenu le leur aussi. Je crois que c'est en cela que le projet a été une réussite : Gaëtan a placé les élèves au cœur de tout le processus, de la réflexion autour du thème (le silence, l'ennui...), en passant par la réalisation de leur propre décor avec l’animation de leur personnage accompagné de leurs bruitages ; jusqu’à terminer par une réflexion autour de la conception d’un hologramme et de l’agencement de l’espace d’exposition. Les élèves de cet âge sont généralement surprenants par leurs questionnements et leur facilité d’adaptation. Cependant, ils sont sans filtre et nous proposent un reflet très réaliste de nos réussites ou de nos échecs dans nos tentatives de séances d’apprentissage avec eux. Durant cet échange avec Gaëtan, ils ont montré leur intérêt et leur envie. Ils se sont pleinement investis et (il me semble) ont fait évoluer le projet vers des chemins que Gaëtan ne pensait pas parcourir. Cela a été possible grâce à son investissement auprès des enfants et à sa capacité à créer une certaine complicité avec eux, leur proposant des activités adaptées. Tout cela nous a amenés à un rendu final très poétique, intégrant de l’art dans des espaces apparemment vides de notre département, mettant en valeur les productions des élèves, les plaçant au centre d’une exposition. Cette finalité a permis de motiver les élèves qui ont eu la chance de pouvoir assister à leur « propre vernissage ». Gaëtan a également montré au travers de cette exposition que l’œuvre réalisée est profondément habitée par celui qui la réalise. Les élèves ont dévoilé un peu d’eux-mêmes à travers leurs productions, illustrant leurs ennuis, leurs envies, leurs petits plaisirs… tout comme Gaëtan a intégré une part de notre département si rural mais aussi une part de lui-même. Il me semble que ce savant mélange donne toute son épaisseur et son sens à l’œuvre. Cette intervention m’a permis de me rendre compte que beaucoup de choses étaient possibles et réalisables avec les élèves en matière d’arts visuels même dans des domaines qui nous paraissent inaccessibles comme les arts numériques. La collaboration avec Gaëtan a été un réel plaisir et d’une grande richesse pour moi comme pour les élèves.
Blandine Dufour (Professeur des écoles à l'École élémentaire du Moulin, L'Absie)

Les Ateliers Médicis seront exceptionnellement fermés le jeudi 30 janvier 2020.