Avril

Avril

Publié par Nelly Monnier

Journal du projet

Travaux d'atelier

En dehors des semaines beauceronnes, j'avance sur une longue série de peintures commencée l'été dernier, que j'évoque parfois avec les enfants de Charsonville, et qui m'a servie à plusieurs reprises dans les propositions d'ateliers que je leur ai faites.

Elles sont réalisées à partir de photographies prises en France et documentent l’utilisation récente (disons entre 1970 et aujourd'hui) de la couleur et du motif dans l’architecture des villes moyennes et des zones rurales – principalement sur les façades des hôpitaux, des logements sociaux, ou encore des hangars industriels et agricoles.

Découlant de l’urbanisation et de l’industrialisation des campagnes, ces lieux ont pour point commun d’avoir été construits selon un modèle pré-établi et dépersonnalisé, avec des matériaux sommaires. L’ajout de teintes et de formes géométriques ou décoratives leur permettent de se différencier. Ce sont ces modestes signes distinctifs, et leurs places dans le paysage français, que j'essaie de révéler en peinture.

De ce projet résulte une association de tableaux figuratifs - dans lesquels l’architecture structure ou imite son environnement naturel - et de toiles abstraites, qui figurent l’abstraction photographiée sur ces architectures.

Chaque toile porte le nom de la ville qu'elle représente. L'ensemble s'appelle, suivant le type de bâtiment, l'Argent public ou l'Argent privé.

Évidemment, à part du côté de Chartres, Orléans ou Châteaudun, je n'ai pas trouvé beaucoup de cités HLM ni de motifs décoratifs dans la Beauce. C'est comme si on m'avait envoyé à l'endroit où la couleur est la moins utilisée.

Travaux d'atelier
Travaux d'atelier

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.