Mathieu Simonet, © Ateliers Médicis

Mathieu Simonet

Écrivain, avocat

Né en 1972, Mathieu Simonet mène, parallèlement à sa carrière d’avocat, une activité d’écrivain et d’artiste. Si l’écriture lui permet de se distancier du réel, il découvre très vite que l’une de ses puissances primordiales est de permettre la communication avec l’autre. L’autobiographie collective est ainsi au cœur de ses dispositifs artistiques, qui requièrent l’intervention de participants dont la créativité s’exprime dans le cadre d’instructions préalablement données par l’artiste. Il a par exemple demandé à des enfants de transformer ses journaux intimes en œuvres d’art, proposé à 1000 patients de 37 hôpitaux de participer à une « autobiographie collective », ou encore organisé la dispersion de 100 carnets intimes rédigés entre 1984 et 2004 et confiés au hasard de ses rencontres. Il a fait le récit de cette dispersion dans son livre Les Carnets Blancs, paru aux éditions du Seuil en 2010. Mathieu Simonet a également publié, entre autres, La Maternité (Seuil, Prix de l’Île aux Livres), Les Corps fermés (éditions Emoticourt, 2012) et Barbe rose (Seuil, 2016). Depuis 2016, il propose avec Marine de Royer des dispositifs créatifs en entreprise, pour accompagner le changement, favoriser l’innovation et renforcer le lien social.