Brune Bleicher et Maroussa Leclerc

Brune Bleicher et Maroussa Leclerc

Diplômé(e) de
PARIS X NANTERRE LA DÉFENSE

Brune Bleicher entre au Conservatoire  du Vème arrondissement de Paris en 2012 où elle découvre le travail théâtral collectif de Bruno Wacrenier et la pratique du Qi Gong avec Solène Fiumani.

Désireuse de nouvelles rencontres et d'expérimentations théâtrales, Brune intègre le TAC, plate-forme de recherche artistique, en tant qu’interprète en 2013 . Elle participe à cinq laboratoires  : Du problème de chauffage digression ludique à tendance érotique (2013 – La Loge), Son chien s’appelait Michel (2014 – Mains d'Oeuvres), Prologue au néant où comment se sortir du trou (2015 La Loge), On pourrait sauver le monde dommage qu’on ait autre chose à foutre (2016- Théâtre de Verre), Soirée Karaoké (Les Nuits des arènes, Arènes de Lutèce, 2016).

Avec une envie grandissante de porter des projets, Brune poursuit sa formation théâtrale au sein du master professionnel «  Mise en scène et dramaturgie » de Paris X (promotion 2015) où elle  travaille entre autre avec Judith Depaule, Philippe Quesne, Michel Cerda, David Lescot, effectue des workshops au Théâtre National de Strasbourg (67), au Théâtre Ouvert (Paris 18e) et des représentations à La Tempête (Paris 12e),  au Théâtre Nanterre Amandiers (Nanterre, 92) et à Confluences (Paris 11e).

endant sa dernière année de formation, Brune participe à la création pour le Festival d'Automne 2015 des Lettres de non motivation comme assistante à la mise en scène de Vincent Thomasset. En 2015, avec la compagnie Suivez-moi jeune homme, elle expérimente un fonctionnement collectif et ouvre sa recherche à différents terrains qui questionnent sa pratique artistique : école primaire, collège, EHPAD. Elle suit la création de KIDS d’après la pièce de Fabrice Melquiot, projet pluridisciplinaire et intergénérationnel de Maroussa Leclerc en tant qu'assistante  à la mise en scène. Elle met en scène le Projet 4.48 ou comment swinguer pour rendre à 4.48 Psychose la vie qui lui revient d'après 4.48 Psychose de Sarah Kane, spectacle qui part à la recherche des lueurs qui scintillent au plus noir de cette parole sur le mal de vivre.