tOpO du mOis de mAi et de jUin

Publié par Nicolas Célestin Bregović (Boban)

Journal du projet
Danse Musique Théâtre Clown, Mime Corporel Dramatique, Dessins

Ces deux mois ont été consacrés entièrement au solo et ça n'a pas été toujours facile. Beaucoup de doutes, beaucoup d'interrogations, beaucoup de réflexions et de monologues sans fin. Je pense n'avoir jamais autant vécu seul et je ne m'en plains pas. C'est une force que de savoir être seul et d'en ressentir du bien-être, de l'inspiration. Pour une création par contre, on a besoin de retour, on a besoin d'échanger et d'avoir des gens qui y participent, c'est indispensable. Et bien, figurez-vous que seul, il m'a fallu me multiplier sans devenir fou. Je pense avoir réussi.

J'ai su faire bien avancer le schmilililiblick. Le solo existe. ça y est. "Au fond du trou du puits" compte désormais quelques scènes qui ont leur place devant un public. Je le sais car j'ai tout fait pour donner une représentation avant les vacances scolaires, celle-ci a bien eu lieu de manière inofficielle avec les CE2, CM1, CM2 et deux instits de l'école de Saint Agathe (dans le respect des mesures protocolaires dûes à la situation sanitaire...). Un cadeau que je voulais leur faire et aussi me faire avant les vacances et avant l'opération du genou qui approche. Vous n'imaginez pas le bonheur que j'ai ressenti que d'entendre toutes ces vives réactions pendant et après le spectacle! "c'est trop drôle mais c'est flippant", "c'est dégoûtant mais j'ai bien ri", "j'aime ta relation à la terre, je la trouve très forte", "j'ai pas aimé et j'ai rien compris!", "Nicoco, continue d'être drôle, ne change pas"... Et juste après le bonheur, le colis fatigue arrivé en express m'a terrassé. J'ai dormi en un weekend pas loin de 30 heures!

Evidemment, je n'ai pas rangé mon tractopelle et ce solo est toujours en chantier! Il me reste une semaine avant de passer sur le billard, une semaine dédiée aux mouvements et aux impros. Ensuite, je remballe la scénographie et de mi-juillet à fin août, je reprends l'écriture dramaturgique, le travail de la bande son, quelques travaux manuels, la préparation des ateliers et du spectacle avec les enfants, la recherche de prochaines résidences de création pour la période de novembre à mars 2021... Je n'aurai pas de quoi m'ennuyer.

Ma résidence à l'école de Saint Agathe reprendra la deuxième semaine de septembre jusqu'à la toussaint. J'attends toujours de savoir quels-quelles seront mes collaborateurs-trices présents-es sur la créa et ne m'en inquiète pas.

Bientôt je saurai la date et l'horaire de sortie de résidence officielle et vous la communiquerai. Auront lieu alors le spectacle avec les enfants et le solo, vraisemblablement au château de Goutelas. Affaire à suivre.

En attendant la suite, je vous laisse regarder une petite vidéo de la représentation, une vidéo où l'on ne voit pas grand chose certes mais qui offre une idée du monde et de l'ambiance dans lesquels évolue le personnage, Gérard, mineur de fond, perdu dans les entrailles de la Terre...

à bientôt!

"Je creuse donc je suis.", Gérard, mineur de fond.