Le futur - 2722

Grand sommet sur le Futur

Publié par Angela Netchak

Journal du projet
Arts visuels Cinéma et audiovisuel Sociologie Urbanisme, Architecture, Art Sonore, Performance

La semaine du 15 février 2022, la classe de CM2 de l’école Pendaries s’est réunie pour un grand débat sur le futur. A l’ordre du jour : imaginer à quoi pourrait ressembler le monde en 2722, celui dont viendront les touristes du futur.

La classe s’est réunie en partant de trois notions essentielles : l’habitat, la nourriture et les transports. Pour imaginer à quoi ils ressembleront plus tard, il a fallu comprendre comment tout cela marche aujourd’hui.

Après de denses argumentations et joutes endiablées, les CM2 se sont mis d’accord pour définir l’an 2722 de cette manière :

 

  • Le vrai papier sera réservé aux livres. Pour pratiquer l’écriture manuscrite, il y aura toujours des ardoises et du papier lavable, afin de couper moins d’arbres.
  • Trois fois par semaine il y aura le marché au troc. Les gens se rendront au marché avec un sac plein et en repartiront avec un sac plein d’autres choses.
  • L’argent existera encore, mais il ne servira qu’à acheter des grandes choses impossibles à troquer, comme des maisons. Le monde entier aura une monnaie unique.
  • Les maisons ne ressembleront en rien aux maison d’aujourd’hui. Elles ressembleront à de très grandes bulles, elles seront mobiles et la voiture sera donc inutile et aura disparue. Dans ces bulles, on habitera avec sa famille.
  • Il y aura encore des pays, mais les noms et les frontières de ces pays auront changés à cause de la montée des eaux. Les saisons ne seront plus les mêmes, il fera uniquement très froid, ou très chaud.
  • Il y aura moins de pollution, tous les déchets seront triés et l’électricité sera produite avec des vélos et des énergies renouvelables. Les plantes pourraient devenir une source d’énergie.
  • Il y aura encore de l’électricité, mais uniquement pour la lumière et pour les écrans. L’école se fera entièrement en ligne, sur internet. Seule·e·s les élèves qui n’auront pas d’ordinateurs ou de smartphones iront dans une école physique, ils seront peu nombreux. Mais on prédit alors que certains feront semblant de ne pas avoir d’ordinateurs pour pouvoir se rendre à l’école en vrai.

Après s’être mis d’accord sur cette version du futur, les élèves ont mis en commun leurs points d’intérêts, ces lieux qui font partie de leur quotidien et qui jalonneront la visite guidée à venir.

Iels les ont regardé en se demandant comment ils seraient perçus par les visiteurs de demain. Est-ce que le Carrefour existera encore ? Et la Place Notre-Dame ? Et le concept de restaurant ? Quelles habitudes paraîtront étranges à ces visiteurs du futur ? Quels lieux constitueront les ruines de demain et comment les raconter ?

Les CM2 ont compris l’ampleur de la tâche qui les attendait pour raconter le monde d’aujourd’hui aux visiteur·ses de demain. Iels se sont alors attelés à raconter, le plus en détail possible, les lieux qui constitueront les itinéraires touristiques.

Le 18 février, nous avons repris le train, en donnant rendez-vous à la classe en mars, pour constituer les cartes postales souvenirs de notre époque, afin que les touristes du futur ne repartent pas les mains vides.

La Mairie
Le Carrefour
Le gymnase

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.