Les sténopés fantastiques, tirage argentique sur papier baryté, 32 x 40 cm

Étape 4 : Laisser place à l'imagination

Publié par Chloé Boulestreau

Journal du projet

Quatrième et dernière étape : Laisser place à l'imagination

Nous nous sommes finalement lancés dans la conception et la fabrication d'appareils photo fantastiques, en suivant le principe simple du sténopé. Par groupe de 8 environ, nous avons imaginé et conçu des sténopés en détournant une brouette, une chambre à air de voiture ou en fabriquant des répliques de cacahuètes.

On pouvait retrouver « la chambre lumineuse », « les renardos » et « les cacahuètes espions ».

Tous les appareils ont été testés et nous avons réalisé une photographie au bord du Madon. Il n'y avait qu'une seule prise possible, tout le monde a alors retenu son souffle, concentré, pendant 1 à 2 minutes (temps d'exposition requis pour nos sténopés).

Cette dernière étape a été réalisée en collaboration avec deux artistes : Apolline Agard et Ninon Epalle-Linde.

La chambre lumineuse, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
La chambre lumineuse, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
La cacahuète espion, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
La cacahuète espion, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
Les renardos, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
Les renardos, série "Les sténopés fantastiques", tirage argentique sur papier baryté, 30 x 24 cm
L'équipe des "cacahuètes espions" en pleine réflexion collective, aux côtés de Chloé Boulestreau
L'équipe des "cacahuètes espions" en pleine réflexion collective, aux côtés de Chloé Boulestreau
L'équipe de "la chambre lumineuse" en pleine réflexion collective, aux côtés de Ninon Epalle-Linde
L'équipe de "la chambre lumineuse" en pleine réflexion collective, aux côtés de Ninon Epalle-Linde
L'équipe des "renardos" en pleine réflexion collective, aux côtés d'Apolline Agard
L'équipe des "renardos" en pleine réflexion collective, aux côtés d'Apolline Agard
La photographie au bord du Madon
Images réalisées à l'aide des différents sténopés créés avec les élèves

Les Ateliers Médicis sont fermés du 30 juillet au 22 août.