Deuxième étape de travail

Deuxième étape de travail

Publié par Léa Menahem

Journal du projet

Après plusieurs séances d’improvisation (exercices, mise en situation,…) avec les enfants, nous avons eu un temps de recherche sans les enfants pour constituer une première trame du spectacle, au théâtre de la Joliette-Minoterie, à Marseille.

Cette trame est formée de plusieurs séquences, avec des idées d’espace, de situations et de dialogues : un sorte de premier brouillon du spectacle. Forts de nos précédentes rencontres avec les enfants et de nos réflexions sur les problématiques abordées dans Pinocchio de Collodi, ce temps de résidence nous a permis de penser plus en détails ce que nous voulions raconter avec ce spectacle, et comment nous voulions le raconter, avec quels mots.

Comme nous avons pu le faire pour le spectacle Le Mur, projet de la compagnie La Fédération – Cie Philippe Delaigue avec laquelle nous sommes en collaboration, nous passons commande à un auteur dramatique d’une pièce écrite sur mesure pour ses interprètes, où le travail de recherche du jeu et de la mise en scène précède celui de l’écriture. Pour Peaky-Swear, nous avons fait appel à Antonio Carmona pour écrire le texte du spectacle ; d’abord formé au jeu et au clown au Conservatoire de Marseille ainsi qu’au Samovar à Bagnolet, Antonio écrit des textes destinés au jeune public, ainsi que des partitions pour de jeunes interprètes. Maman a choisi la décapotable est sa première pièce publiée (« Théâtrales Jeunesse », 2018) et a notamment été finaliste du prix Annick-Lansman 2016. Il co-dirige également la compagnie Si Sensible et est extrêmement familier du travail avec les enfants.

Depuis le lundi 30 avril, nous avons rejoins le Royans et l’école Louis Pasteur pour entamer notre deuxième séquence de recherche, mais cette fois en présence de l’auteur. Cette nouvelle étape de recherche a pour objectif de continuer de familiariser nos jeunes futurs interprètes au jeu, à l’espace et aux thématiques qui sous-tendront le spectacle, ainsi que de commencer à improviser avec eux sur différentes parties de la trame en présence de l’auteur, pour qu’il s’imprègne et s’inspire de ces tentatives. Antonio a également pu tester des premiers morceaux de textes avec les interprètes.

Une première version du texte est attendue pour le 28 mai, avec un titre revisité : Peaky-Swears (les promesses patraques). Un extrait sera présenté à la Parenthèse de Saint-Jean-en-Royans dans le cadre du 1er juin des écritures théâtrales jeunesse… le 31 mai prochain !

Mardi 10 décembre - L’atelier Studio est reporté, l'atelier Danse Hip Hop se déroule au Centre social.