le quintet à vent Apalone

Avril : venue du quintet APALONE

Publié par Timothée Quost

Journal du projet

Au mois d'avril, l'église de Marcenat accueillait le quintet à vent parisien APALONE. Constitué d'un cor, d'une clarinette, d'un basson, d'un hautbois et d'une flûte traversière, cet ensemble de musique de chambre créait ma pièce "trois manières de se dire au revoir". 

En raison du mouvement de grève jeudi 23 mars, les Ateliers Médicis sont fermés au public.
Vous pouvez téléphoner au 01 58 31 11 00.