Loterie Solaire* (titre provisoire)

2017/2018
Programme : Création en cours

Loterie Solaire* (Titre provisoire) est un projet protéiforme qui se situe au carrefour du théâtre, du jeu vidéo et du numérique. Adapté du roman éponyme de Philip K.Dick, le spectacle se présente sous forme d’un jeu interactif diffusé en temps réel sur internet et dans lequel les spectateurs ont un rôle à jouer. Œuvre d’anticipation politique, le roman met en scène une société entièrement soumise au hasard et régie par le “principe du minimax” ; chacun cherchant alors à établir la meilleure stratégie possible pour se maintenir dans le système.

Loterie Solaire* (Titre provisoire) est un spectacle interactif en réseau. Ce concept développé par la GOSH Cie rend accessible la performance théâtrale sur internet et permet aux internautes d’en modifier le cours. En effet, il ne s’agit pas seulement de ‘’visionner’’ du théâtre sur internet mais de tenter de proposer une articulation entre deux médiums via l’interaction et la communication en temps réel par réseau numérique interposé. Cette démarche est née d’un an de recherches sur les frontières spatiales, architecturales mais aussi symboliques du théâtre, subventionné Arcadi Île-de-France dans le cadre du Fond de Soutien à L’Initiative et à la Recherche et en partenariat avec le Château Éphémère, fabrique sonore et numérique basée dans les Yvelines.

Le scénario, adapté du roman de Philip K. Dick, propose une plongée dans une fiction d’anticipation politique. On découvre notre monde en 2203 : un système social et un régime politique fonctionnant par loterie, dans lequel perdurent pourtant inégalités, jeux de dupes et manipulations.
S’inspirant de la théorie des jeux et du théorème du Minimax, PKD imagine une société où le dirigeant du système est un “Meneur de Jeu” tiré au sort de façon aléatoire et propulsé du jour au lendemain à la tête “des Neufs Planètes”. Il doit lutter pour sa survie face à l’assassin public, alors élu pour l’éliminer. Le changement de pouvoir devient un sport national ultra-médiatisé où tous les coups sont permis ; car quand le jeu est truqué, ne vaut-il mieux pas tricher ?

Notre adaptation se veut une mise en perspective des réflexions portées par le texte au travers d’un parcours semé de choix. Quelle stratégie adopter ? Comment déjouer les règles ? Peut-on les réinventer ?
Le dispositif : le projet met en relation deux espaces distincts, celui du théâtre et celui d’internet. Il y a donc deux types d’expériences et deux types de spectateurs ; ceux qui seront présents physiquement dans la salle et les internautes. Et ce que nous proposons est un jeu dans lequel ces deux communautés chercheront à “s’affronter”, chacune incarnant un personnage du roman. Les internautes auront le rôle de l’assassin public qui n’est autre, dans l’univers dickien, un androïde piloté à distance par des techniciens. Face à eux, les spectateurs du théâtre incarnent les télépathes, l’armée protégeant la ville et le nouveau Meneur de Jeu. Pour orchestrer ce jeu : les comédiens et les régie faisant le pont entre le dialogue avec les internautes et la salle de théâtre.
Une expérience immersive où se mêle la stratégie, la réflexion et la collaboration du ‘’gaming’’ avec l’émotion, l'immédiateté et la matérialité du ‘’théâtral’’. Cet aspect de l’écriture se fait en partenariat avec le LudoMaker, premier Fablab dédié au jeu, à l’université Paris XIII.

L’espace : Sur la scène de théâtre, la maquette de la ville de Batavia (ancien nom de Jakarta lorsque l’Indonésie était sous le protectorat néerlandais) disposée sur une immense table, constituera le plateau de ce jeu de société numérique. Batavia est un labyrinthe urbain, à l’image d’un retro-futurisme alliant l’ultra-modernité à un passé historique, vestiges d’humanité et machines. Des caméras seront disposées à l’intérieur de la ville-miniature et sur la scène pour permettre aux internautes de jouer “dans” la maquette et donc avec les personnages via le dispositif de streaming. Plusieurs écrans de projection permettront aux spectateurs présents dans la salle de suivre l’action à l’échelle miniature, de la même manière, les internautes observeront en simultané le spectacle a différentes échelles.

Doue

Seine-et-Marne