Juliette Sedes
© Cassandre Siebert

Juliette Sedes

Après une éducation à la musique classique en violon et piano, Juliette Sedes commence à expérimenter avec le son amplifié en jouant de la guitare électrique et du synthétiseur dans des groupes de rock. Elle s’intéresse aux techniques et aux esthétiques de production, ce qui l’amène à s’inscrire dans les classes de MAO avec Jean-Yves Bernhard et d’acoustique et techniques du son avec Benoît Fabre au CRR d’Aubervilliers/La Courneuve. Elle s’y ouvre à la composition électroacoustique ainsi qu’à l’improvisation libre avec Philippe Pannier, qu’elle pratique au violon et dispositifs électroniques. Elle y obtient en 2018 un DEM de Musique Assistée par Ordinateur.

Compositrice, instrumentiste et productrice, elle créé en studio une musique où se mêlent souvent violon, voix et synthèse, hors limite esthétique. Autonome dans la création sonore et musicale, elle est cependant très attachée au collectif, aux rencontres et au voyage dans le processus de création.

Depuis 2013, elle est chargée de la création sonore et musicale ainsi que de la régie son pour la compagnie de théâtre Les Temps Blancs. Elle a également collaboré avec la compagnie de danse La Flux. Par ailleurs, elle a travaillé en son et musique à l’image avec les réalisatrices Eugénie Arcos et Sandrine Veysset.

En parallèle, elle poursuit une pratique de production et d’instrumentiste dans le duo Quid avec Paul Goutmann. Elle anime aussi des ateliers de création radiophonique avec des élèves de collège, d’école primaire et des étudiants en licence dans le cadre de résidences In Situ, Créations en Cours et avec la Dynamo de Banlieues Bleues.

Depuis 2021, Juliette enseigne la MAO au conservatoire de Marne-et-Gondoire.

Enfin, elle s’investit dans l’accompagnement de musiciennes en tant que manageuse, avec Triinu (rock minimaliste estonien) et iTi (indus psychédélique).

Les Ateliers Médicis sont fermés tous les lundis de juillet 2022.